Vos démarches
Retour Accueil

Les médicaments

Afin d’éviter tout risque d’intoxication et pour adopter un geste éco-citoyen pour tous, rapportez vos médicaments au sein de vos pharmacies, ils seront recyclés par le circuit Cyclamed.

Le recyclage des médicaments
 

Pourquoi ?

Nous avons tous chez nous de vieux médicaments qui encombrent nos armoires à pharmacie. Il pourrait sembler anodin de les jeter à la poubelle et de vider les flacons dans l’évier. Ces gestes peuvent cependant se révéler dangereux pour notre environnement. En effet, les médicaments contiennent des agents chimiques qui polluent les sols. De plus, le fait de garder chez soi des médicaments non utilisés accroît le risque d’accidents domestiques. Se débarrasser de ces médicaments périmés empêche de se méprendre sur la nature du médicament ingéré et peut éviter à un enfant de s’intoxiquer.

Adoptez le réflexe de les ramener en pharmacie

Ramener ses médicaments périmés à la pharmacie, un geste simple qui contribue à la protection de la planète. Recyclés, ils deviendront source d’énergie.

Adoptez le réflexe Cyclamed
 

Logo cyclamed

Une solution simple existe :

  • il vous suffit de rapporter à la pharmacie vos sirops, gélules, aérosols, pommades…
  • Cette dernière se chargera de les envoyer à l’association Cyclamed qui elle-même procédera à leur incinération.
  • Ces médicaments se transformeront alors en énergie, sous forme de vapeur. Une énergie destinée à éclairer et chauffer des logements.

La collecte en pharmacie concerne uniquement les médicaments et les emballages. Aucune boîte vide n’est acceptée : il faut les déposer dans la poubelle de déchets ménagers, selon le tri sélectif mis en place par sa commune.

En savoir plus

  • Les Médicaments Non Utilisés (MNU) représentent 28 millions de tonnes/an, soit plus d’1 kilo par jour et par habitant. (Données chiffrées lors du Grenelle de l’Environnement, mars 2008).
  • Les médicaments représentent plus d'1 intoxication sur 2, surtout chez l'enfant de 1 à 5 ans (80%  des cas).
  • 90% des intoxications médicamenteuses pourraient être évitées par l’apport volontaire des médicaments dans les pharmacies (Source : Étude du Dr Lavaud sur les accidents domestiques. Ministère de l'Éducation Nationale, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, 2007).