Dessine-moi ma ville
Retour Accueil

Les grands principes

Le projet Dessine moi ma ville est mené en concertation avec les habitants et conçu sur la base de plusieurs grands principes…

Penser réseau !
 

Amiens Métropole ne souhaite pas limiter sa réflexion aux 4 lignes de bus à haut niveau de service. Toutes les lignes de proximité seront repensées pour assurer des correspondances efficaces avec les 4 lignes fortes.

Un projet favorable à tous les modes
 

Le projet Dessine-moi ma ville communiquera avec tous les modes de transports :

  • avec le vélo : préserver les continuités cyclables, créer des consignes à vélo sécurisées, renforcer le service Velam qui aura beaucoup d’importance pour relier les boulevards Sud à l’axe piéton
  • avec le piéton : des cheminements piétons requalifiés (surtout en centre-ville) et de nouveaux services en stations de bus
  • avec la voiture : la création de parkings relais au bout des lignes
  • avec le train : en desservant efficacement les 3 principales gares de l’agglomération (gare d’Amiens, gare Saint Roch, et gare de Longueau)

 

 

Pas de site-propre systématique, mais une palette d’aménagements possibles
 

Il n’y aura pas de voies réservées aux bus sur l’intégralité des tracés des trois lignes. Ce choix s’explique par des raisons évidentes de coût, et par l’impact trop important que ce choix aurait eu sur la circulation automobile. Le projet Dessine-moi ma ville améliorera la circulation pour l’ensemble des modes : La reconfiguration des grands carrefours routiers permettra de dégager d’importantes réserves de capacité qui seront réaffectées au bus, sans diminuer les conditions de circulation.

Plusieurs solutions d’aménagement seront possibles en fonction des sections de tracés. Elles permettrons d’améliorer les temps de parcours.

Des bus plus propres, plus attractifs, plus capacitaires, et plus accessibles
 

Le budget du projet comprend l’achat de nouveaux bus qui fonctionneront sur les 4 lignes de bus à haut niveau de service. Les bus actuellement en service sur le réseau Ametis sont alimentés en diester, un dérivé du diesel. Les bus achetés dans le cadre du projet pourraient fonctionner au moyen d’énergies plus propres (électricité, gaz). Leur approche esthétique et leur accessibilité fera l’objet d’une attention particulière d’Amiens Métropole.