L'actualité
Retour Accueil

Le Plan communal de sauvegarde testé

16 juin 2015
Face à une situation de catastrophe, la ville d'Amiens a prévu une organisation spécifique mobilisée dans le Plan communal de sauvegarde. Mardi 16 juin, c'était jour d'exercice.

Marid 16 juin 2015, pour tester le Plan communal de sauvegarde (PCS), un exercice a reproduit une explosion de gaz inspiré d’un fait réel en 2010 à Amiens pour tester les capacités des différents intervenants.

La loi de modernisation de la sécurité civile de 2004, consacre madame le maire , Brigitte Fouré, comme premier acteur important dans la chaîne de sécurité civile.

Elle lui confie notamment les tâches suivantes en terme de sécurité civile :
• La direction de opération de secours, tant que le Préfet ne la prend pas
• L’alerte de la population face à la survenance d’un danger immédiat
• La sauvegarde de la population non blessée (prise en charge, ravitaillement, relogement d’urgence, soutien moral, rétablissement du lien familial).

Le Plan communal de sauvegarde est l’organisation de gestion de crise que la collectivité met place pour pouvoir assurer rapidement et efficacement ces missions. Il est obligatoire pour toute commune ayant des risques majeurs naturels ou technologiques identifiés sur son territoire.

Pour être pleinement opérationnelle, cette organisation spéciale, qui se substitue à la chaine hiérarchique habituelle le temps de gérer la crise, doit être testée. De même, les acteurs du dispositif doivent s’entraîner pour maitriser l’organisation, les procédures et le matériel. C’est le but des exercices.

La collectivité s’astreint à en organiser au moins deux exercices par an : Un avec déploiement du matériel et mobilisation des effectifs sur le terrain et un qui permet d’étudier un scénario sur table, sans déploiement de moyens.

Exercice grandeur nature à Marivaux

Mardi matin, un exercice s’est déroulé sur le terrain dans le quartier Marivaux tandis que les autorités coordonnaient les secours depuis le PC rue de la Malmaison, en présence de Dominique Fiatte, directeur général des services d’Amiens Métropole, et de Clément Stengel, adjoint en charge de la sécurité. Selon le scénario inspiré d’un fait réel en 2010 dans le quartier Sainte-Anne, l’exercice a permis de simuler une explosion de gaz dans un immeuble collectif, proche d’un groupe scolaire.

L’exercice en soi a commencé vers 9h pour se poursuivre jusque 11h30. Il a été suivi d’un débriefing d’une demi-heure (11h30-12h). Un retour d’expérience plus formalisé aura lieu dans les semaines qui suivent, qui permettra d’ajuster le dispositif dans une dynamique d’amélioration continue.

Il a mobilisé une trentaine d’acteurs qui ont joué la population à prendre en charge, une dizaine de personnes chargées de simuler les appels téléphoniques au standard, une dizaine de personnes dans l’animation et l’observation et probablement une trentaine d’acteurs du PCS qui seront chargés d’apporter la réponse communale.

L’exercice a ainsi permis de tester le dispositif PCS dans son intégralité et entraîner les acteurs à gérer une situation de crise au sein de ce dispositif
L’exercice est organisé en étroite collaboration avec le SDIS de la Somme, le bureau interministériel de défense et de sécurité civile de la préfecture ainsi que l’inspection académique. L’OPAC ainsi que l’école maternelle et primaire Marivaux ont participé également afin de tester leurs procédures internes.

Des actions de sensibilisation aux risques majeurs

Outre le PCS, le service gestion des risques mène des actions de sensibilisation aux risques majeurs. Citons notamment, le Document d’Information Communal sur les Risques majeurs (DICRIM), décliné en une version papier, distribuée à tous les Amiénois en 2009 et en 2012, et une version vidéo de 12 mn disponible sur amiens.fr.
Des interventions dans les écoles, collèges et lycées sont également organisées afin de développer, dès le plus jeune âge une certaine « culture du risque » qui fait encore trop souvent défaut en France.
Un DICRIM ludique, spécial enfant, a même été développé et est distribué chaque année dans les classes de CM1 de tous les établissements scolaires d’Amiens.