L'actualité
Retour Accueil

Propres et silencieux, quatre BlueBus desservent le centre-ville

12 octobre 2015
Quatre nouveaux mini-bus (BlueBus) à propulsion électrique ont remplacé depuis le 5 octobre les navettes CITEIS. Baptisés « Cœur de Ville », ces bus silencieux et propres, desservent cinq points entre la gare du Nord et la Maison de la Culture. Autre point fort : les usagers peuvent les héler sur le parcours à tout moment.

Après l’optimisation du réseau de bus en septembre 2014, la desserte du C.H.U Amiens-Picardie en janvier 2015, le lancement de l’application Amétis, les transports urbains amiénois continuent à s’améliorer en attendant le B.H.N.S. Une nouvelle étape a été franchie le 5 octobre, avec une nouvelle navette « Cœur de Ville », tout électrique, en remplacement de CITEIS en centre-ville. Avec le remplacement du service Piéto + au 30 juin 2015 par des vélos-taxi, le service « déplacement » d’Amiens Métropole a planché sur une approche globale de l’offre de transport, avec pour objectif de desservir au plus près le centre-ville, en toute sécurité et en respectant le développement durable.

Cet objectif a été atteint par une modification du tracé en centre-ville et l’achat de quatre mini-bus à propulsion électrique, donc sans émission de CO2.
Le tracé de la navette « Cœur de Ville » a ainsi été modifié en coupant l’axe piétonnier Gare du Nord-Maison de la Culture en cinq points, au lieu de deux actuellement. Le circuit gagne 1 km, passant de 6,5 à 7,5 km avec plus de 20 arrêts. Voir le tracé mis en service en photo ci-contre.

Pour assurer un service de qualité de 7h à 19h, avec une fréquence de 20 mn, Amiens Métropole a investi dans l’achat de quatre mini-bus électriques (724 374 € HT) auprès de Bolloré, soit 181 093€ par véhicule. Les frais de fonctionnement de ce nouveau moyen de transport sont du même ordre que ceux avec des bus thermiques soit 110 500 €HT/an. Mais le service passe de 10 à 12 mois puisque les navettes tournent en juillet et août dorénavant.

 

Caractéristiques des véhicules

Les BlueBus, d’une longueur de 5,46 m et d’une largeur de 2,19 m, ont une capacité de transport de 22 personnes maximum, pour une autonomie de 120 kilomètres dans des conditions normales d’utilisation.

Ils fonctionnent avec 3 batteries de type Lithium Métal Polymère de 320 kg chacune (soit 960 kg au total), situées sur le toit, qui ont une durée de vie de 2 ans ou 500 cycles de rechargement. Ces batteries ont une puissance de 90KWh et sont entièrement recyclables. Leur charge dure 9h en cas de décharge complète, elles fonctionnent avec système de récupération d’énergie au « lâcher pied » et leur température de fonctionnement peut aller entre -20°C et +60°C.
Les BlueBus proposent un accès pour les personnes à mobilité réduite, composé d’un système d’affaissement du véhicule, pour mise à la hauteur du trottoir et d’une rampe manuelle pliable positionnée à l’intérieur du véhicule.
Enfin, chaque minibus est équipé d’un point de validation et du système d’aide à l’exploitation et à l’information voyageur, avec notamment une annonce et un bandeau lumineux, à l’intérieur du véhicule (un écran consomme trop d’énergie).

Fonctionnement 12 mois sur 12

« Cœur de ville » fonctionne du lundi au samedi de 7h à 19h avec une fréquence de passage de 20 minutes de janvier à décembre. La tarification est la même que sur les autres lignes du réseau Ametis, soit 1,20€ le voyage.

La ligne comporte 23 points d’arrêt. Toutefois, le chauffeur peut être hélé à tout endroit de l’itinéraire pour permettre aux usagers de monter à bord du véhicule (main apposée sur le pare-brise). Dans ce cas, l’arrêt se fait sous la responsabilité du conducteur qui doit veiller au respect des conditions de sécurité.
La descente se fait, quant à elle, uniquement sur les points d’arrêts matérialisés.
Les mini-bus qui ont déjà fait leur preuve de fiabilité dans plusieurs dont Paris peuvent atteindre la vitesse de 50 km/ avec une autonomie de 120 km.
Le gabarit des bus n’ont pas engendré de travaux de voirie sur le circuit de 7,5 km
Désormais les clients peuvent héler le chauffeur sur le parcours, à condition que les règles de sécurité en matière d’accès soient respectées. Par contre la descente s’opère toujours aux arrêts signalés.

Ecologiques, propres, silencieux, les quatre BlueBus répondent aux exigences du développement durable en matière de transport en commun.

Samedi 10 octobre, Brigitte Fouré, Maire d’Amiens, et Pascal Rifflart, vice-président en charge des transports, Renaud Deschamps, adjoint au maire en charge du commerce, des cérémonies et des évènements, Hélène Bouchez, adjointe au mairie secteur Est, Nathalie Lavallard, adjoint au maire en charge de la démocratie locale et de la vie associative, et Caroline Bohain, conseillère métropolitaine déléguée aux transports, ont inauguré la ligne « Cœur de Ville » et présenté au public les quatre Bluebus, à l’issue de la balade urbaine qui avait pour thème la mobilité et le transport.