L'actualité
Retour Accueil
 

Quelles directions pour le Programme Local de Santé ?

Le Programme Local de Santé (PLS) a été voté en Conseil Municipal le 15 octobre. Cette analyse, sanitaire et sociale, que nous avions souhaitée, est donc l’aboutissement d’un travail engagé sous l’ancienne municipalité de gauche.
Malgré les priorités affichées par ce projet (que nous partageons), le manque de visibilité sur la question des moyens et l’absence d’un organigramme d’actions concrètes s’avèrent être des signes inquiétants. Quels budgets seront alloués ? Aujourd’hui, trop peu d’éléments sont chiffrés.
Ce programme ne donne aucune indication sur les directions prises par l'actuelle majorité municipale en matière de partenariat. Ainsi, quelles associations pour accompagner la ville dans ses démarches et quels moyens leur seront alloués, quand on sait qu’elles sont déjà en grande difficulté? Nous pouvons penser ici au CSC Etouvie, à l’Antenne Santé Plus, ou encore à l’association L’un et l’Autre. Pourtant c’est bien elles qui sont sur le terrain et connaissent la réalité sociale.
Les élus communistes regrettent le manque de propositions concrètes quand il s’agit de coordonner les acteurs qui participeront à la mise en place de ce PLS. Cela joint à l'absence de fiches-actions et de budget nous semble très alarmant. Or, la très forte présence de personnes touchées par la précarité, et en particulier les jeunes, nécessitent une politique ambitieuse notamment en matière d'accompagnement personnalisé. Il est plus que nécessaire de se montrer à la hauteur des enjeux de santé qui marquent notre territoire, avec ses particularités sociales urgentes.
Si les constats sont nécessaires, il est surtout urgent d’agir face aux très mauvais indicateurs de santé dans notre ville. Nous invitons donc l’actuelle majorité municipale à dévoiler de manière beaucoup plus concrète et ambitieuse son plan d'actions pour appliquer ce PLS.

Pascaline Annoot et Jacques Lessard pour le groupe communiste. 

10 décembre 2015