L'actualité
Retour Accueil

Amiens Métropole obtient l’engagement de l’Etat pour construire 750 logements familiaux

01 avril 2016
Amiens Métropole a d’ores et déjà obtenu une dotation de l’Etat lui permettant de financer 750 logements familiaux en PLUS-PLAI. Ces aides vont lui être versées dans les prochaines semaines pour être redistribuées aux bailleurs sociaux.

En plus, l’Etat a réservé une enveloppe permettant d’agréer 100 logements supplémentaires, au fur et à mesure des besoins. Cette enveloppe se répartit entre 26 programmes sur six communes de l’agglomération qui seront livrés à partir de 2018.

Initialement la demande d’Amiens Métropole avait porté en 2016 sur 1 034 logements répartis entre 107 logements étudiants, 131 logements en résidence sociale et 796 logements dont 775 PLUS-PLA, logements aux loyers les moins élevés. Cette demande s’appuyait en concertation avec les opérateurs coopératifs et bailleurs sociaux (OPAC, SIP, Maison du Cil,…) dont les projets étaient susceptibles d’être agréés. Ces demandes sont débattues au niveau régional dans le cadre du Comité régional de l’Hébergement et de l’Habitat, réuni pour la première dans le cadre de la nouvelle grande région Hauts-de-France.

Pour Hubert Delarue, vice-président d’Amiens Métropole en charge de la politique de la ville, cette programmation est sans précédent sur le territoire, même si déjà en 2015, l’Etat avait accordé une augmentation de l’enveloppe de dotation pour agréer 419 logements familiaux dont 433 PLUS-PLAI : « Le climat de confiance renoué avec les bailleurs en 2014, rendu possible par quelques décisions pragmatiques, a permis de relancer la dynamique de construction de logements de qualité sur tous les quartiers d’Amiens et son agglomération »

Depuis l’entrée en vigueur du Plan Local d’Habitat (PLH), ce sont 1 035 logements familiaux qui ont été agrées jusqu’en 2015. La programmation de l’année 2016 permet de rattraper le retard d’une part et de satisfaire aux objectifs du PLH d’autre part. Le PLH, signé en 2011, prévoie la construction de 8 400 logements sur six ans dont la moitié en logements aidés qui regroupent les logements locatifs sociaux et l’accession sociale, soit une moyenne annuelle de 355 logements locatifs et 245 en accession sociale.

Pour Jean-Christophe Lorïc, adjoint au maire en charge de l’urbanisme, la politique de la ville en matière de logement est de répondre aux besoins là où ils s’expriment comme les ZAC Gare-La Vallée ou InterCampus. : « Nous modifions les PLU deux fois par an pour répondre demandes des constructeurs ».

Quant aux représentants de l’OPAC, de la SIP et de la Maison du Cil, ils ont salué l’engagement des élus d’Amiens Métropole et de la Ville d’Amiens sur la durée du mandat pour permettre de lancer des programmes dans de bonnes conditions.
Ce programme de 750 logements permet d’injecter 80 millions € qui soutiennent les entreprises du bâtiment et les emplois inhérents On estime au minimum à 1 200 le nombre d’emplois créés ou consolidés grâce cette projection.