L'actualité
Retour Accueil

Amiens : 64 écoles sur 84 en réfection cet été

10 août 2016
La ville alloue une enveloppe de 9 millions € en 2016 pour l’entretien des bâtiments scolaires ainsi que des crèches et des centres de loisirs. Et vacances obligent, c’est l’été que les travaux sont lancés.

La ville d’Amiens entretient son patrimoine immobilier. Mieux depuis 2015, les services disposent d’un diagnostic complet sur l’état des bâtiments, notamment des 84 écoles, plus les centres de loisirs et les crèches. Ce « carnet de santé » permet de programmer les travaux à venir en fonction des urgences.
« Contrairement à d’autres villes, Amiens bénéficie d’un parc immobilier scolaire en bon état, mais qui demande un entretien régulier. Notre politique en faveur du développement durable nous incite également à rechercher les économies d’énergie tout en assurant de meilleures conditions d’accueil et de travail des enfants et des professeurs des écoles » explique Mathilde Roy, adjointe au maire en charge de l’éducation qui a présenté la semaine dernière l’ensemble des travaux réalisés cet été.

La ville dispose d’une enveloppe de 9 M€, répartie entre le service éducation et petite enfance (6,7 M€) et les dotations de proximité pour les cinq secteurs (2,5 €), montant calculé en fonction du nombre d’habitants :

  • 502 000€ pour le Nord
  • 508 000€ pour l’Est
  • 560 000€ pour l’Ouest
  • 478 000€ pour le Sud
  • 478 000€ pour le centre

En 2016, 64 des 84 écoles que compte la ville bénéficient de travaux. Voici quelques exemples.

On peut citer les travaux de rénovation de la façade de l’école primaire La Paix au nord pour 204 000€ ou différents aménagements à l’école primaire Miche Ange pour 80 000€.
Les travaux de l’école Saint-Leu concernent la réfection du sol qui avait tendance à s’affaisser à hauteur de 72 600€ et la pose de faux plafonds et nouveaux éclairages Led pour 25 000€.
La crèche Babillages, secteur ouest, bénéficie de 10 000€ de travaux pour insonoriser les pièces de vie. Quant à l’école primaire du faubourg de Hem, sa salle polyvalente est réaménagée. Ecole primaire Louise Michel, ce sont les sanitaires qui sont remis aux normes pour 63 000€.
Secteur est, le centre de loisirs de la Tour du Marais est réhabilité pour un coût de 100 000€. Quant au restaurant scolaire Edmond Rostand, il est doté d’une nouvelle toiture pour 48 800€.
Au Sud, la ville a lancé la réfection du restaurant scolaire André Chénier pour 97 200€ et de la toiture de l’école Beauvais pour 100 000€.

Entre 2014 et 2020, le temps du mandat, la ville prévoit de consacrer 102 M€ de son budget pour continuer à améliorer les structures d’accueil des enfants et leurs conditions de travail ainsi que ceux des enseignants.