L'actualité
Retour Accueil

Remise des Trophées Saint-Martin

02 décembre 2016
La municipalité d’Amiens poursuit son engagement aux côtés du monde associatif, des bénévoles, et des habitants, qui par des actions remarquables, assurent le lien social entre les individus dans un quartier, dans le domaine familial, social, humanitaire ou caritatif. La Mairie d’Amiens porte et encourage les valeurs fondées sur la solidarité, l’innovation sociale, la démocratie de proximité et la valorisation des actions de citoyenneté.

Dans cet esprit et afin de conforter cet engagement fort auprès des habitants et du monde associatif, l’idée est née de leur dédier une manifestation, un événement, dont la finalité sera de valoriser les actions qui innovent et qui construisent l’avenir dans une ville solidaire, citoyenne, dans le « bien vivre ensemble » et qui font rayonner notre ville.
La remise des trophées Saint-Martin sera un événement qui mettra en lumière les valeurs fortes de la ville à travers les actions humanistes, engagées, et bienveillantes par ses habitants.
C’est dans cette année hautement symbolique du 1700éme anniversaire de la naissance par cet engagement remarquable de solidarité et du don soi que le nom de Saint-Martin semblait correspondre au mieux aux valeurs portées par la ville d’Amiens.
Afin de promouvoir la mobilisation des amiénoises et des amiénois à s’engager dans des actions innovantes, le concept des trophées de Saint-Martin récompensera plusieurs catégories d’actions et d’initiatives innovantes dans des domaines divers :

  • Trophée de la Solidarité
  • Trophée de la Citoyenneté
  • Trophée du Bien vivre ensemble
  • Trophée des Associations
  • Trophée Coup de cœur 

Pour cette première édition, il a été prévu une consultation libre de correspondants comme les services ayant attrait avec le monde de la cohésion sociale de la mairie d’Amiens et des interlocuteurs du monde de la société civile susceptibles d’être force de proposition comme la direction de cohésion sociale et du CCAS Mairie d’Amiens, la direction de la politique de la ville, l’équipe des journalistes du JDA, la démocratie locale et la vie associative Ville d’Amiens, le conseil municipal des jeunes amiénois, la Maison des associations d’Amiens métropole, les comités de quartiers,…

Le jury

Le jury composé de 8 membres, pour désigner le lauréat, était composé pour cette première édition de :

  • Nathalie LAVALLARD, adjointe au Maire chargée de la Démocratie locale et de la vie associative
  • Bernard DÉPRET, président du Secours Catholique de la Somme
  • Jean-Luc RENAUX, président des Restaurants du Cœur de la Somme
  • Joël BARBIER, chargé des relations partenaires de la Fédération de la Somme du Secours Populaire Français
  • Jean-Rémy BOURRÉ, président de l’unité locale Amiens de la Croix Rouge
  • Youssef TAHRI, conseiller municipal des jeunes amiénois
  • Liliane SANNIER, présidente de la Maison des Associations d’Amiens métropole
  • Danièle LETURCQ, présidente de l’Union des comités de quartier. 

La cérémonie des remises des trophées Saint Martin est organisée le Mercredi 7 décembre 2016 à 18h30, Salles des Fêtes de l’Hôtel de ville en présence d’Olivier Berthe, il a été président national des Restos du Cœur pendant 13 ans.

Les nominés dans les cinq catégories

Trophée de la Solidarité :

  • BERTHELOT MARTINE : est une bénévole très active à la croix rouge. Elle est dans l’équipe qui prépare et anime les petits déjeuners pour les personnes sans domicile fixe, proposé du lundi au jeudi y compris les jours fériés du 1er janvier au 31 décembre.
  • DURAND MARTINE : Déléguée épiscopale en charge de la Solidarité à la Maison diocésaine, Madame Durand est très active pour l’accueil des réfugiés sur Amiens.
  • DULIN DOMINIQUE : Habituée à confectionner des pots de confitures pour elle et sa famille, Dominique Dulin décide de vendre ces pots pour le Téléthon. Une douzaine de bénévoles se sont joints à elle pour produire le maximum de pots de confitures. Ainsi 23 000 € ont pu être récoltés en 2015 pour le Téléthon.
  • JEAN DAMAY : Bénévole pour l’ASSOCIATION DE SOLIDARITÉ AVEC LES MIGRANTS D'AMIENS ET DE LA SOMME, Monsieur Damay âgé de 81 ans s’investit dans l’association depuis un minimum de 15 ans. Il accompagne les migrants dans leurs démarches administratives afin qu'ils soient régularisés afin de trouver du travail et faire vivre leur famille.
  • BERNARD MARQUIS : Bénévole au Secours Catholique depuis 20 ans, il s’y rend tous les matins, tous les jours de la semaine. Il est à l’origine de l’épicerie sociale qui maintenant existe sous le nom de UDAPIA. Il a été Président de l’épicerie sociale pendant 10 ans. Il a créé l’association Cordon Bleu afin de permettre des formations dans les métiers de la cuisine pour des personnes suivies par l’épicerie sociale et désireuse d’apprendre un métier. 

Trophée de la Citoyenneté :

  • Nicole TUEUR : est à l’initiative de la mise en place du Rallye du patrimoine. Le rallye du patrimoine fêtera bientôt ses 20 ans en 2017, et permet chaque année à près de 2000 élèves des classes de CM1/CM2 des écoles de la ville d’Amiens de parcourir la ville pour remplir un questionnaire. Le thème de cette année est la citoyenneté.
  • Fayez BITAR : est membre du Lion’s club Amiens Val de Selle. Une journée est dédiée à la prévention de la cécité et à l'amélioration de la vue. Depuis 1998, la Journée Mondiale de la Vue Lions, qui se tient chaque année en octobre, met l'accent sur la prévention de la cécité évitable et l'amélioration de la vue. Chaque année le Lion’s Club s’installe devant la Mairie d’Amiens et consulte gratuitement. Monsieur Fayez Bitar co-organisateur de cette journée paye aussi régulièrement le transport d’ambulances pour les pays en difficultés.
  • Dany FORÉ : Durant les 3 jours de l’opération Handivol, M. FORE s’est investi, pleinement sur l’animation de ce weekend, totalement bénévolement. Il a mis à contribution son réseau de connaissances en faisant participer la mascotte de l’équipe de football dont il s’occupe, des joueurs de djembé et quelques groupes musicaux. Il n’a pas lésiné sur l’aide tant humaine que matérielle. Sa présence aux réunions préparatoires pour mener à bien ces 3 jours a prouvé son intérêt et son dévouement.
  • Jean-Marie FAUCILLON : Il œuvre toujours pour être à l’initiative d’actions innovantes favorisant l’accès et la participation à la vie sociale, culturelle, professionnelle des personnes dans une logique de parcours de vie en aidant à accéder aux savoirs indispensables. il est à l’initiative de la création de l’association Synapse Picardie avec d’autres acteurs du social, en se définissant comme un facilitateur de l’accès à l’informatique. Comme Président de l’association il n’a de cesse de promouvoir les valeurs de l’insertion sociale et professionnelle.
  • Pascal DARGUEL : Il travaille d'arrache-pied pour association sportive AMIENS PICARDIE FOOTBAL, son bénévolat actif permet aux enfants d'avoir un loisir de qualité, avec un encadrement qualifié. Président du club créé en 2012 il agit sur 2 axes géographiques rue des parcheminiers, et quartier saint-Leu. Il envisage en 2017 de mettre en place une école de quartier sur le secteur d’Etouvie.

Trophée du bien vivre ensemble

  • Chantal LEROY : Cette personne aide des voisins en leur faisant leurs courses et en allant leur rendre visite. Elle prend soin des animaux pendant l’absence de ses voisins, ou en allant ouvrir et fermer les volets. Elle s’occupe aussi d’une de ces voisines âgée de 86 ans.
  • Patrice DELEBARRE : Il est gardien à l’OPAC. Dans le quartier, il favorise le fleurissement dans la résidence du quartier Marivaux. Il participe aux concours des Maisons fleuries. Il entretient la communication avec ses homologues pour développer cet esprit de fleurissement et de bien vivre ensemble. C’est une personne qui favorise le lien entre les voisins.
  • François PIED : il est connu dans le centre-ville par sa disponibilité, sa gentillesse et sa bonne humeur. Il est connu par un grand nombre d’habitants du centre-ville car il distribue le courrier. Il a été présenté par La Poste pour la remise du label « Ville conviviale, ville solidaire ». Musicien à ses heures, il anime des célébrations à la Cathédrale. Il intervenait aussi pour les enfants de l’hôpital. Il aime faire des surprises, et le fait bénévolement pour faire plaisir.
  • Julien MARIGNALE : il a lancé la fête des voisins mais sans grand succès dans son quartier. Il a su persévérer chaque année et au fur et à mesure il a su réunir de plus en plus de voisins. Sa persévérance a gagné car il rencontre maintenant un grand succès autour de la fête des voisins. Fort de la participation il est à l’origine de l’initiative d’une « voisinage automnale».
  • Jeanne KASCMAREK : Elle est membre du CA du CQ sud-est, membre du ca de l’OPAC, membre de l’association des amis de la Cathédrale, responsable d’un club de gymnastique en tant que bénévole, membre de bureau de vote, membre bénévole de l’organisation du Printemps des générations. Cette personne est très investie dans la vie de la ville d’Amiens dans plusieurs domaines.

Trophée des associations

  • CYPRES : L’association a pour action principale d'apporter une aide aux familles en situation de surendettement et de les accompagner jusqu’à ce qu’elles soient en capacité de faire face à leur situation. Elle accompagne les personnes sur les plans technique, juridique et psychosocial, de la constitution du dossier à la fin de la procédure. Grâce à la participation de l’UDAF, CYPRES a obtenu la labélisation de l’Etat « point conseil budget » en 2016. Uniquement 4 associations ont été labélisées en France. Cyprès a fait partie d’une expérimentation car elle est très dynamique dans son action. Elle effectue beaucoup de prévention.
  • AGORAÉ : est une épicerie solidaire et un lieu de vie, par les étudiants et pour les étudiants. Partant du constat d’une précarité grandissante chez les étudiants, la FAEP a ouvert l’AGORAÉ : il s’agit d’une épicerie solidaire, ainsi que d’un lieu de vie. Des cours de cuisine, des cours de sport, des expositions d’étudiants en arts, des soirées culturelles à thème seront organisés dans le lieu de vie. Des initiatives étudiantes de prévention (MST/IST, Handicap…) ont également lieu.
  • ACIP : Créé en 1984, l’ACIP organise des activités autour d’un centre de loisirs. Mais au-delà de l'accueil des enfants, c'est un accompagnement global des familles du quartier qui est proposé. Les activités de l'ACIP sont ouvertes à toutes les personnes du quartier, notamment celles souffrant d'isolement, de précarité, vieillissantes. Les évènements annuels de l'ACIP impliquent de nombreux bénévoles de tous âges et permettent des rencontres intergénérationnelles. L'atelier d'apprentissage du français est remarquable : pour répondre aux besoins et aux attentes d’adultes étrangers nouvellement arrivés en France, des cours de français, animés par les bénévoles s’adressent à des adultes d’origine étrangère pour les aider à s'insérer socialement et professionnellement. 40 inscriptions en 2016. Une vingtaine de bénévoles œuvrent pour l’association. La structure a été agréée en 2015 par la CAF.
  • Ensemble2générations : L’association met en relation des personnes âgées et des étudiants pour mettre en place une cohabitation intergénérationnelle. Elle Met en relations des seniors disposant d’une chambre libre avec des étudiants ou des jeunes travailleurs qui, en échange de logement assurent une présence ou rendent des services à l’accueillant ; contribuer à résoudre un double problème d’une part celui du logement des jeunes, d’autre part celui de l’isolement des personnes âgées qui désirent rester chez elles le plus tard possible.
  • La banque alimentaire : L’association connaît un engagement important pour assurer les besoins fondamentaux. Elle assure un réseau efficace avec les lieux de distribution et les bénévoles engagés dans cette démarche. La Banque Alimentaire de la Somme collecte tout au long de l'année des denrées alimentaires qu'elle redistribue à 62 associations partenaires.

Trophée coup de cœur

  • Simon FALLET : Il avait sauvé de la noyade un enfant de 4 ans. L’histoire se passe le 28 février. Un jeune garçon de 4 ans, circulant à trottinette le long du fleuve, tombe à l’eau près d’une école d’ingénieur à Amiens. Simon, qui se promène à vélo non loin de là, entend les appels au secours d’un couple de promeneurs qui vient d’assister à la scène. Il plonge et malgré le courant et la température hivernale, parvient à ramener l’enfant sur la berge.
  • Docteur Micky : Chaque semaine, depuis 2006, Michaël GUERIN, directeur de Cirqu’Onflexe, revêt sa blouse blanche accompagné de Benoit Leleu. Mais cette blouse n’est pas celle de tous les médecins : des dessins colorés laissés par les enfants au fil des visites la rendent plus gaie et attractive. Michaël GUERIN devient alors Dr Micky, le clown de l’hôpital. Il est très actif pour trouver des fonds afin de financer les petits cadeaux offerts aux enfants.
  • Melisande CASSIN : elle est auto-entrepreneur. Son entreprise a pour but de former les séniors aux usages des outils numériques et d’internet. C’est dans le cadre d’actions intergénérationnelles qu’elle a créé ce concept. Elle utilise des méthodes pédagogiques permettant de lutter contre l’isolement face à la complexification des outils numériques (smartphones, tablettes, internet, facebook, twiter, etc…).
  • COLLECTIF Marc-Hervé Gnacadja : Après la mort de 2 hommes par noyade à Amiens, un collectif d’étudiants de l’Esiee et les proches de Marc-Hervé Gnacadja décident de distribuer des bouées aux commerçants afin de sauver des vies. Le décès du gendarme Hocine Rebiha et de l’ étudiant Marc-Hervé Gnacadja auront marqué les jeunes. Ils souhaitaient mettre en place une opération organisée par le collectif d’étudiants marqué par le drame.
  • Valérie DUPONTEUE : Dans le cadre de l’opération Ruban vert organisée chaque année par le Secours Populaire 15 classes d’Amiens du CE2 à la 5éme ont participé à la collecte de fournitures scolaires, ou de vêtements pour les enfants réfugiés de Calais (mai 2016). 300 amiénois solidaires se sont investis à travers cette opération et on connut un grand succès. Une belle opération de citoyenneté et de solidarité.