Patrimoine et histoire
Retour Accueil

Le parc de la Hotoie

Outre l’intérêt patrimonial du parc de la Hotoie, datant du XVIIIème siècle, son kiosque, ses alignements de tilleuls, aulnes, frênes et ses platanes séculaires, il constitue également le passage vers le parc zoologique. Chaque année, il accueille la Foire de la Saint Jean.

Une histoire contrôversée
 

Des bassins et canaux étaient déjà présents sur le site à la fin du XIVème siècle et d'importants travaux de plantations en 1675- 1680 donneront un premier tracé rapporté par un plan. C'est l'ingénieur Jumel- Riquier qui réalisera le cours de la Hôtoie entre 1737 et 1742.

Un lieu arboré
 

Par la suite, le tracé initial se voit agrémenté de tapis de verdure géométriques et de massifs d'arbres et d'arbustes. A la fin du XIXème siècle, le lieu est très fréquenté des artistes et couvre 30 hectares. La mise en place des boulevards le tronquera et il faudra de grandes fêtes nautiques comme à l'occasion de l'Exposition internationale de 1906 pour maintenir la fréquentation. Leur succès est à l'origine du grand bassin rectangulaire.

L'intérêt patrimonial
 

Le parc s'étale sur 19 hectares dont un bassin rond qui couvre 2,8 hectares et accueille souvent de nombreux canards et cygnes. Outre l'intérêt patrimonial de ce grand parc du XVIIIème siècle, son kiosque, ses alignements de tilleuls, aulnes, frênes et ses plantanes séculaires, il constitue également le passage vers le Parc zoologique. Chaque année, il accueille la Foire de la Saint-Jean.