Europe et international
Retour Accueil

Le projet Go Trade

La ville d'Amiens est partenaire du projet européen GO TRADE, récemment approuvé par l’Union Européenne, qui réunit un total de 16 partenaires anglais et français. Ce projet vise à agir sur les marchés en déclin et à utiliser des approches modernes afin de les redynamiser et les rendre plus attractifs. Go Trade est un projet de 5.6 millions d’€ et est accompagné à hauteur de 69% par le Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).

Lancé en juillet 2017, le projet Européen Go Trade vise à redynamiser les marchés traditionnels du Nord de la France et du Sud de l’Angleterre. Les partenaires du projet vont aider les commerçants et producteurs de ces marchés à créer des débouchés durables et augmenter le nombre de visiteurs dans les villes historiques les hébergeant.

Un grand nombre de centres-villes/rues commerçantes souffrent d’une baisse de fréquentation due à une perte d’identité des marchés et à une préférence pour les achats en ligne. Ceci favorise les entreprises nationales au détriment des économies locales. Attirer les visiteurs sur les marchés stimulerait les entreprises locales et aiderait à maintenir et à revitaliser une part essentielle du patrimoine culturel commun de l’espace Manche.

L'Angleterre et la France considèrent les marchés comme partie intégrante de leur patrimoine. Cependant, au fil du temps, les marchés ont perdu de leur attrait: le traditionnel, la variété et le fait main ont été perdus en faveur de produits manufacturés à des prix cassés.

En utilisant les marchés comme incubateurs d’entreprises et en améliorant la qualité et la diversité des produits proposés, GO TRADE incitera les habitants à se rendre sur leurs marchés locaux. Ce projet utilisera les marchés traditionnels comme catalyseur pour la création d'emplois, le développement des compétences et la croissance en créant une marque transfrontalière de qualité: GO TRADE.

  • Utiliser les marchés comme point d'entrée pour le tourisme. Les marchés font partie intégrante de l'histoire des villes de la zone FMA et nous créerons de nouveaux produits touristiques, animations et moderniserons les services pour attirer les touristes et augmenter la durée de leurs séjours dans nos villes partenaires.
  • Revitaliser les marchés en créant une identité transfrontalière de qualité. Cette identité se basera sur une stratégie marketing transfrontalière solide et des critères de qualité auxquels les exposants adhéreront et co-créeront.
  • Maximiser le potentiel économique des marchés en les utilisant comme des incubateurs et le potentiel de formation des exposants pour proposer des services de qualité liés aux critères qualité de l’identité GO Trade. Le projet créera un business plan qui aidera la marque à être durable et accélérera sa diffusion car elle sera mis à la disposition de tous les nouveaux marchés rejoignant le réseau.

Tous les partenaires du projet sont basés dans le sud de l'Angleterre et le nord de la France :

8 partenaires en Angleterre

  • Basildon council
  • University of Greenwich
  • National Market Traders Federation
  • Gravesham Borough Council
  • Great Yarmouth Borough Council
  • Great Yarmouth Town Centre Partnership
  • Visit Kent Ltd
  • Castle Point Borough Council

8 partenaires en France

  • Ville de Louvigné du Désert
  • Agence d’urbanisme et de développement (AUD) Pays de Saint-Omer Flandre Intérieure
  • Chambre de L'agriculture Nord-Pas-de-Calais
  • Communauté de Communes du Pays de Lumbres
  • Ville de Caen
  • Office de Tourisme de Caen
  • Ville d’Amiens
  • Pas de Calais Tourisme 

Résultats attendus pour tous les partenaires

  • 156 jeunes entrepreneurs supportés de part et d’autre de la Manche ;
  • Plus de 270 exposants formés par Go Trade ;
  • De nouvelles opportunités commerciales pour plus de 450 exposants et plus de 180 commerces alentours ;
  • 260 500 visiteurs prévus sur 3 ans ;
  • 275 emplois générés grâce aux visiteurs ;
  • 19 nouveaux marchés inscrits en 2019, 22 de plus prévus en 2021.

Vous retrouverez toutes les informations sur le projet GO TRADE sur cette page au fur et à mesure de sa mise en œuvre.