Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

« 100% responsable des hommes qui m’entourent »

L’ancien entraîneur du Saint-Quentin Basket-Ball en Pro B, Thomas Giorguitti, débarque à Longueau avec son expérience du haut niveau tout en gardant un pied dans l’Aisne

« 100% responsable des hommes qui m’entourent » © Grégory Portelette

16.09.2020

JDA 955

JDA : Vous avez pris les rênes de Longueau tout en restant salarié du SQBB et continuez de faire partie du staff des équipes de France jeunes. Ça fait des belles journées ?

Thomas Giorguitti : Disons que je passe mes journées à Saint-Quentin et mes soirées à Longueau. Quant à l’équipe de France, la crise sanitaire a un peu tout mis en stand-by puisque la Coupe du monde des moins de 17 ans a été reportée. Ça demande de l’organisation mais je suis content de pouvoir continuer de travailler au développement du SQBB et très heureux de coacher Longueau.

C’est une compétence comme la vôtre qui manque à Longueau pour faire enfin bonne figure en Nationale 2 après deux maintiens sur tapis vert ?

L’idée est en effet d’apporter mon expérience du niveau professionnel, de mettre en place sur et en dehors du terrain des bases solides pour grandir dans ce championnat. Ça concerne l’organisation, la logistique, les conditions d’entraînement, le suivi médical. Longueau n’a pas le plus gros effectif de la division. Or, tous ces détails peuvent faire pencher la balance.

Votre arrivée braque les projecteurs sur Longueau et montre que le club donne le leadership au coach.

C’est peut-être la première fois pour Longueau mais je ne suis pas le seul ancien entraîneur de Pro B à évoluer en Nationale 2 (Nicolas Meistelman, ex-coach de Boulazac, officie à Cergy-Pontoise, ndlr). C’est une division de plus en plus professionnelle. C’est pour ça qu’il faut certaines méthodes. L’une de mes conditions était d’être à 100 % responsable des hommes, joueurs comme staff, qui m’entourent.

//Propos recueillis par Antoine Caux

 

Longueau / Gravechon

Le 19 septembre, à 20h

Gymnase Pellerin

2e journée de Nationale 2