Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

1989, le début de l’histoire entre Amiens et Rouen © Archives municipales et communautaires 11Fi2.9.4_2

15.01.2020

JDA 935

C’était l’année de la Lambada ou de Casser la voix de Patrick Bruel. Mais c’est aussi l’apparition d’un tube du hockey français : la dualité entre Rouen et Amiens. Ils se sont ratés de peu cette semaine pour les demi-finales de la Coupe de France qu’ils disputent chacun dans leur coin ce 15 janvier (à Nice pour Amiens et à domicile pour Rouen face à Mulhouse). Pour mieux se retrouver en finale à Bercy le 16 février ? D’ici là, ils se revoient une dernière fois en saison régulière le 17 janvier, les Picards (3es) devançant les Normands (4es) avec un petit arrière-goût : ce 8-1 infligé aux Gothiques par les Dragons le 6 décembre. Le premier duel mémorable remonte donc à mars 1989. La Ligue Magnus s’appelle Nationale 1A ; les Gothiques, les Écureuils ; leur patinoire, Coubertin. Malgré la présence du premier Russe à jouer à l’Ouest (Vladimir Zubkov), ils ne partent pas favoris face à d’ambitieux Rouennais débarqués dans l’Élite en 1985. Dave Henderson, François Richer puis Stéphane Lessard (auteur du troisième but victorieux mais aussi de la chanson Hélène de Roch Voisine sortie cette même année) assurent la qualification pour la première finale amiénoise. Rouen tombe de haut mais, sacré dès 1990, glanera quinze titres en trente ans. Le mythe fondateur, lui, est bien une victoire d’Amiens.

//Antoine Caux

Amiens / Rouen, le 17 janvier, à 20h15, Coliseum
35e journée de Ligue Magnus