Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Rendez-vous capital ce 14 décembre. Amiens reçoit Dijon pour stopper l’hémorragie de quatre défaites consécutives et reprendre un peu d’air sur la zone rouge. Sinon…

Avant Dijon, la pression monte au nez © Laurent Rousselin - Amiens Métropole

11.12.2019

JDA 932

L’hiver s’est donc installé à Amiens, à la (dé)faveur de quatre défaites consécutives, parant l’équipe du manteau inconfortable de relégué idéal. Et si l’on veut se persuader à cet instant de la saison que l’ASC se maintiendra une troisième fois en Ligue 1, ce n’est ni dans le jeu, ni dans l’état d’esprit qu’il faut trouver des arguments mais parce que Toulouse (20e ), Nîmes (19e ) et Metz (18e avec un petit point derrière Amiens) paraissent plus faibles encore, et un peu résignés, déjà. Le constat peut rassurer, il ne protège de rien. Surtout au rythme de quatorze buts encaissés en quatre matchs qui transforment cet Amiens /Dijon du 14 décembre, duel entre mal classés, en match de la peur.

 

COLÈRE
Ce qui inquiète, c’est que cette équipe était censée être joueuse et que, lorsque le talent se met en veilleuse, elle semble oublier son costume de besogneuse. L’a-t-elle seulement dans sa garde-robe ? Le jeu ne suffit pas à se maintenir, la prétention encore moins. Ce qui inquiète (bis), c’est de chercher les leviers à disposition de Luka Elsner. Après la gifle à domicile 4 à 0 infligée par Strasbourg (le 23 novembre), l’entraîneur avait protégé son groupe à base de « c’est une responsabilité que je porte… ». Samedi dernier, en sombrant en sept minutes à Monaco (défaite 3 à 0), son registre fut différent, lâchant un « C’est insupportable », parlant de « colère », suppliant que « les attitudes [devaient] être différentes quand on joue sa survie ».

 

SACRIFICE
« Quand le ballon rebondit trois fois dans la surface, il faut mettre la tête, le pied, le genou… Ce sacrifice-là, on ne l’a pas fait », pestait-il, très marqué et arguant que des « choses allaient changer dans notre approche ». Avoir seize points au 2 novembre (après une victoire sur Brest), c’était prometteur. Avoir toujours seize points mi-décembre (certes avec un match en moins contre Reims, lire ci-après) alors que le calendrier vous envoie au Parc des Princes pour le dernier match 2019, ça fait juste. Et ça donne tous les enjeux de cet Amiens / Dijon, avant que l’hiver ne s’installe jusqu’en mai.

//Antoine Caux

Amiens / Dijon
 Le 14 décembre, à 20h, à La Licorne 18e journée de Ligue 1

 

Amiens / Reims le 15 janvier

Annulé en raison du brouillard le 4 décembre, le match de la 16e journée de Ligue 1 Amiens / Reims a été reprogrammé le 15 janvier, à 19h. Les spectateurs doivent garder leur billet.

Rennes avant Noël

En huitième de finale de la Coupe de la Ligue, Amiens accueille Rennes le 18 décembre, à 21h05. Dernière sortie à domicile de 2019 pour les Amiénois.