Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Minuit avant la nuit, le festival imaginé par la Lune des pirates, remet le parc Saint-Pierre en orbite les 22 et 23 juin après une soirée gratuite quai Bélu le 21.

Bon comme la Lune 1 © Thomas Nolf
Balthazar
© Thomas Nolf

19.06.2019

JDA 916

Minuit avant la nuit. C’est un nom qui ne sonne pas marketing. Plutôt l’œuvre de pirates. Ceux de La Lune, en l’occurrence, cette salle de musiques actuelles qui trace son microsillon depuis plus de trente ans à Amiens. Cet oiseau de nuit qui sort en plein air depuis 2017 et un trentième anniversaire fêté (déjà) dans le parc Saint-Pierre avec Peter Hook (notre rédac’ chef ne s’en remet toujours pas). Et qui sort même avant minuit depuis l’an passé avec ce festival sur plusieurs jours et sur deux scènes en alternance, comme s’il était amarré dans l’écrin vert du centre-ville amiénois et dans le calendrier depuis des années. Pour cet acte II, du 21 au 23 juin, La Lune des pirates fait comme d’habitude, c’est-à-dire quelque chose d’à part.

 

TEMPLES, CABALLERRO 
& JEANJASS ET BALTHAZAR...

« La programmation a été réfléchie comme un tableau global de trois jours », décrypte Antoine Grillon son directeur, capable de réunir la folk très élégante d’Andrew Bird, le gros rap des Belges Caballerro & Jeanjass, le rock psychédélique de Temples (un privilège puisque leur quatrième album sort en septembre) ou encore la surdouée touche-à-tout Aloïse Sauvage (aperçue dans le film 120 Battements par minute) dont la chanson rappée évoque celle de la pépite locale Roxaane (lire ici l’article du JDA #914), également invitée. Dans ce tableau éclectique, le groupe de pop rock Balthazar fait forcément figure de tête d’affiche. Coqueluches de la presse (et d’Antoine Grillon), les Flamands ont sorti un quatrième et fiévreux album (Fever) en janvier après les projets solos de leurs leaders. Save the date, donc. Au JDA, on a pris date avec Odezenne. Des paroles obsédantes et des synthés enivrants qui ont amené le trio bordelais à remplacer Peter Hook dans la playlist du rédac’ chef, régulièrement en orbite. On n’imagine même pas après trois jours de pleine Lune.

//Antoine Caux

 

LES FESTIVALIERS SONT DES GENS BIEN

Pas de gobelets mais des écocups. Des toilettes sèches. Et même un groupe électrogène fonctionnant à l’huile végétale plutôt qu’au fuel. Minuit avant la nuit pousse encore plus loin
 le bouchon de l’éco-responsabilité, partant du constat qu’une manifestation avec
 1 000 personnes génère... 500 kg de déchets. Les organisateurs savent compter sur l’élan écolo des festivaliers mais pas seulement. Outre la limite du recours au plastique (pas fantastique), Minuit avant la nuit a fait appel à la recyclerie des Astelles pour fournir le mobilier et à
 des circuits courts pour la restauration. Originalité : les mégots de cigarettes seront spécialement récupérés pour être transformés en mobilier (une idée pas fumeuse). Et les restes alimentaires serviront à nourrir les poules de la ferme urbaine de L’Île aux fruits. « À la fin
 du festival, les déchets collectés seront pesés, explique Vincent Risbourg de l’organisation.
 On analysera cette collecte et on réfléchira à de nouvelles solutions pour les prochaines éditions. »

 

LA PROG’

 

//Vendredi 21

(LUNE DES PIRATES)

À 20H30 (GRATUIT)

Foxwarren (pop folk)

Jaune (pop)


DJ Sets

 

//Samedi 22

(PARC SAINT-PIERRE)

À 17H30

Roxaane (chanson rap)

Weekend Affair (pop)

Andrew Bird (folk)


Aloïse Sauvage (chanson rap)

Balthazar (pop rock)

Boy Azooga (rock)

Odezenne (rap-électro)

Oktober Lieber (électro)

Bon comme la Lune 2 © Edouard Nardon & Clement Pascal

 Odezenne

© Edouard Nardon & Clement Pascal

 

//Dimanche 23

(PARC SAINT-PIERRE)

À 16H30

Nouveaux Climats (rock)

Mauvais Œil (coldwave)

Last Train (rock)

Structures (post-punk)

Temples (rock psyché)

Johan Papaconstantino (électro pop)

Caballerro & Jeanjass (rap)

Kero Kero Bonito
(électro pop)

 

minuitavantlanuit.fr

Bon comme la Lune 3 © Temples droits réservés

Temples

© Temples droits réservés