Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Les mesures de la carte scolaire pour la rentrée prochaine ont été présentées aux élus lors
 du conseil municipal du 14 mars. Le rectorat prévoit dix ouvertures de classes contre cinq fermetures. 

La carte scolaire 2019 se dessine  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

20.03.2019

JDA 907

Tandis qu’une fermeture de classe à l’école Faubourg-de-Hem a été annulée, dix ouvertures de classes et cinq fermetures ont été annoncées pour septembre par le rectorat. « Il y a de fortes chances que la rentrée 2019 prenne cette tournure. Nous sommes évidemment favorables aux ouvertures mais réservés quant aux fermetures », a souligné Brigitte Fouré, maire d’Amiens, après la présentation des mesures par Mathilde Roy, adjointe déléguée à l’éducation, lors du conseil municipal du 14 mars. Pour rappel, 10 266 élèves sont inscrits cette année dans l’une des 81 écoles publiques de la ville. En détail, les cinq fermetures de classe concernent l’école primaire Bords-de-Somme, la maternelle La Paix et les élémentaires Saint-Roch A et Le Pigeonnier (deux fermetures de classes) où est créé un poste UP2A (unité pédagogique pour élèves allophones) suite à la transformation fin 2018 d’une classe de ce type. Les dix ouvertures concernent l’école primaire Georges-Brassens, les écoles élémentaires Voltaire, Schweitzer A, Saint-Germain, Jules-Verne, Saint-Maurice B, Petit-Saint-Jean, Saint-Roch B, Réaumur et Edmond-Rostand.

 

116 CLASSES EN REP ET REP+

À la rentrée prochaine, toutes les classes de CP et CE1 en REP et REP+ (Réseau d’éducation prioritaire) seront dédoublées, soit 116 classes aux effectifs réduits pour un meilleur apprentissage. « Cette mesure a démontré une nette amélioration de l’acquisition de la lecture et de l’écriture, a souligné Brigitte Fouré. Et illustre notre volonté en matière d’éducation. » D’autant que 60 % des écoles sont situées en territoire d’éducation prioritaire, soit 58 % des élèves amiénois. Avec la possibilité d’inscrire son enfant dès 2 ans, ce sont 36,3 % d’entre eux qui fréquentent le milieu scolaire en REP+. Autre actualité, les fusions des écoles maternelle et élémentaire André-Bernard (13 classes) et des écoles maternelle et élémentaire Louise-Michel (16 classes) suite à la demande de l’inspection académique et l’avis favorable des conseils d’école. Nouveau point abordé, l’instruction obligatoire dès 3 ans et non plus 6 ans, conformément à la loi (lire ici l'article du JDA # 906). « Nous avons anticipé, avance Brigitte Fouré. Nos simulations prouvent que les écoles seront en mesure de les accueillir sans que cela n’ait d’incidence sur l’inscription dès 2 ans. » 360 enfants pourraient ainsi être concernés.

//Ingrid Lemaire

 

Aussi à l’ordre du jour

  • Création d’un Conseil local de santé mentale

Le conseil municipal a validé la création d’un Conseil local de santé mentale (CLSM). « C’était une attente forte », a rappelé Annie Verrier, adjointe au maire déléguée à la santé. Le CLSM sera un espace de consultation et de coordination entre les élus, les psychiatres, les usagers et leurs représentants, les aidants et les différents professionnels investis dans cette problématique. Force de proposition pour les politiques locales et les actions, il permettra l’amélioration de la santé mentale des populations concernées. Sa réunion de lancement est prévue le 26 avril.

 

  • La Ville soutient le dispositif Téléphone Grave Danger

En France, depuis le 1er janvier, 30 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou de leur ex-conjoint. Une triste réalité révélée au lendemain de la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars au cours de laquelle la Ville a rappelé les valeurs de la parité à travers différents rendez-vous. Amiens a décidé de reconduire son soutien à l’association Agena et au dispositif Téléphone Grave Danger, service d’urgence de géolocalisation permettant d’assurer une protection physique et un accompagnement de la victime.

 

À NOTER

Prochain conseil municipal le 25 avril, à 18h, salle des assemblées de l’hôtel de ville. Ouvert au public et en direct sur amiens.fr.