Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Si les rencontres ”en vrai” avec les créateurs de BD doivent encore attendre, le neuvième art trouve toujours un chemin pour s’exprimer. La preuve en quatre actualités d’auteurs amiénois. 

Quatre voies du 9e art 1 © Raoul Douglas
Fantasmagoria, aventure fantaisiste dans laquelle, pour deux enfants, tout démarre dans une étrange fête foraine.
© Raoul Douglas

16.12.2020

JDA 966

1// L’AUTOÉDITION

Les fantasmagories de Raoul Douglas

Pour ceux qui ne connaissent pas Raoul, rappel de qui est Douglas (à part un pseudonyme) : un cinglé de dessin passé par l’Ésad, ancien portraitiste au Courrier Picard et habitué du bocal d’On a marché sur la Bulle, où des Amiénois viennent user leurs crayons. Mais depuis plusieurs années, il n’a qu’une chose en tête : Fantasmagoria, aventure fantaisiste dans laquelle, pour deux enfants, tout démarre dans une étrange fête foraine. Auteur à 100 % (scénario, dessin, encrage), l’homme n’est pas du genre à faire des concessions. Il s’est donc chargé de l’édition de sa saga dont il a d’ores et déjà attaqué la suite avec la minutie qu’on lui connaît. À retrouver sur raoul-douglas.com.

 

2// LES REVUES SPÉCIALISÉES

Hardoc dans Fluide Glacial !

Le dessinateur au grand cœur de La Guerre des Lulus (Casterman), Vincent Lemaire dit Hardoc (lire ici l'article du JDA #856), va réaliser 
son rêve d'ado en publiant
 pour la première fois 
ses dessins dans le mensuel
 humoristique Fluide Glacial. 
« Olivier Pog a travaillé
 sur le scénario et moi sur les
 dessins. Nous avons imaginé une querelle de voisinage entre deux personnages que tout oppose, un rockeur et une mamie psychorigide », détaille celui dont les cuirs et rouflaquettes ne laissent aucun
 doute sur son allégeance. Une première histoire courte de deux pages à découvrir le 7 janvier dans les pages du célèbre périodique.

 

Quatre voies du 9e art 2 © Hardoc

© Hardoc

 

3// LE SMARTPHONE

Ludovic Rio au doigt et à l’œil

Bleu, c’est un format fixe (carré) mais une narration dynamique : 
à chaque fois que l’on scrolle (c’est-à-dire que l’on glisse le doigt 
de droite à gauche), une nouvelle bulle apparaît – ou pas. Certains dessins restent le temps d’un scroll, d’autres davantage en cas de dialogues. La notion de “page” devient floue. Ludovic Rio, l’Amiénois (et ça se voit dans Bleu) derrière l’aventure spatiotemporelle Aiôn l’an dernier (lire ici l’article du JDA #912), a répondu à l’appel de Bibliomobi, l’application gratuite de lecture sur smartphone développée par la métropole de Lille. Résultat ? Un exercice de style percutant en six épisodes. Autre raison d’y plonger : la chute. Mais chut !

 

Quatre voies du 9e art 3 © Ludovic Rio

© Ludovic Rio

 

4// L’ÉDITION POIDS LOURD

Olivier Frasier glane Glénat

Derrière la maison d’édition Vents d’Ouest souffle l’un des géants francophones de la BD : Glénat. C’est là que le dessinateur Olivier Frasier sort Alyson Ford le 6 janvier, sur un scénario de Joris Chamblain, l’une des plumes des éditions de la Gouttière (Enola, Lili Crochette, Les Carnets de Cerise). Depuis 2002 et Le Passeur des étoiles (Dargaud), Olivier Frasier, qui a eu une vie avant la BD (presse, jeux vidéo), multiplie les aventures. Dont, en 2016, un Tuniques Bleues collectif chez un autre mastodonte (Dupuis), déjà avec Joris Chamblain. Cette fois, il se plonge dans « un univers d’aventure où se mêlent jungle, voyage en ballon et rencontres avec des personnages barbus puant 
la sueur ». Sacré programme.

//Stéphanie Bescond et Jean-Christophe Fouquet

 

Quatre voies du 9e art 4 © Chamblain / Frasier - Vents d’Ouest / Glénat

© Chamblain / Frasier - Vents d’Ouest / Glénat