Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

La nouvelle brigade nautique de la police d’Amiens veille désormais sur les hortillonnages. De jour comme de nuit.

300 hectares sous bonne garde © Cellule communication DSP 80
Le bateau de huit places a été fourni par Amiens Métropole.
© Cellule communication DSP 80

18.09.2019

JDA 922

Depuis quelques semaines, les propriétaires de parcelle dans les hortillonnages voient souvent passer une nouvelle embarcation. À son bord, la première brigade nautique de la police d’Amiens chargée de surveiller le site. « Jusqu’à présent, les 300 hectares des hortillonnages étaient couverts par les polices municipales de Camon et Rivery mais pas par la police nationale », précise Jérôme Piot, commandant divisionnaire fonctionnel. D’où l’idée de mutualiser les moyens en créant une brigade de policiers nationaux et municipaux. Côté équipement, Amiens Métropole a fourni une barque pour huit personnes dotée d’un moteur thermique et électrique. « L'avantage est double : respecter le site et intervenir discrètement », ajoute le commandant.

 

DES RONDES TOUTE L’ANNÉE
De jour comme de nuit, la brigade sillonne les canaux. Cambriolages, dégradations, débuts d’incendie, tapage... les policiers contrôlent également l’immatriculation des barques, obligatoire pour toute circulation sur le canal et les rieux. « Avec le développement touristique du site, il y a également l’apparition de travail non déclaré avec notamment des personnes qui proposent, en toute illégalité, une visite des hortillonnages », explique Jérôme Piot. Alors qu’elle patrouille depuis quelques semaines, la brigade a déjà découvert des cultures de cannabis. Et même si la saison estivale se termine, le commandant l’assure, la brigade poursuivra ses rondes tout l’hiver.

//Stéphanie Bescond

En cas d’urgence, composer le 17