Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Suite aux récentes annonces gouvernementales, le point sur les évolutions réglementaires en France et leurs déclinaisons à Amiens Métropole. 

Adoucissement du confinement  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole
Les commerçants “non essentiels”, comme la boutique de créateurs Les Voyageuses de la rue Albert-Dauphin, sont de nouveau ouverts depuis le 28 novembre.
© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

02.12.2020

JDA 964

// LES RÈGLES NATIONALES

Ce qui ne change pas

  • Attestation de déplacement obligatoire
  • Télétravail privilégié.

  • Interdiction du sport en lieu clos. Et en extérieur en cas de sport collectif ou de contact.
  • Grands rassemblements interdits, tout comme la location de salle des fêtes.
  • Structures de grandes tailles, comme les parcs d’attractions ou d’expositions, fermées.

 

Ce qui a changé 
le 28 novembre


  • Promenades et activités physiques en extérieur autorisées dans un rayon de 20 km pendant trois heures.
  • Tout type de commerce
 et de service à domicile (sauf bar, restaurant et établissement de nuit) peut ouvrir jusqu’à 21h, sous jauge d’une personne par 8 m2.
  • Réouverture des bibliothèques et archives.
  • Reprise de la pratique en auto-écoles, des visites immobilières et du sport nautique.
  • Activités extrascolaires autorisées en plein air.

  • Cérémonies cultuelles autorisées (30 pers. maximum initialement, une nouvelle jauge est attendue après l’intervention du Conseil d’État).

 

Ce qui pourrait changer le 15 décembre
 (si moins de 5 000 contaminations par jour)

  • Fin de l’attestation de déplacement.
  • Couvre-feu de 21h à 7h,
 sauf les 24 et 31 décembre.

  • Possibilité de se
 déplacer entre régions 
et à l’international.

  • Réouverture des cinémas, salles de spectacles et musées. Tolérance du couvre-feu sur présentation d’un billet.

  • Reprise des écoles de musique, sauf pour le chant.

  • Activités extrascolaires autorisées en salle.

 

Ce qui pourrait
 changer le 20 janvier
 (selon l’évolution sanitaire)


  • Réouverture des salles
 de sport et restaurants.

  • Décalage du couvre-feu.

  • Retour de tous les élèves dans les lycées et, quinze jours plus tard, les universités.

 

// LES RÉACTIONS LOCALES

Ils relèvent le rideau

Le 27 novembre à CD’Occase. Didier Devarenne, maître de ce commerce “non essentiel” (comme beaucoup) de centre-ville, remisait la table
 qui lui servait pour le click & collect (« 35 % de mon chiffre d’affaires habituel ») et s’apprêtait à accueillir « cinq personnes à la fois dans [ses] 40 m2 ». Avec mesures sanitaires, horaires aménagés et ouvertures dominicales. Noël approche !

 

Notez bien : le Musée rouvrira

En attendant le 15 décembre, le Musée de Picardie rénové redécouvre ses origines dans une vidéo
 du youtuber Nota Bene (lire ici l’article du JDA #931) déjà vue
 153 000 fois une semaine après sa publication le 23 novembre. Quant à la Maison de Jules Verne, elle poursuit ses “télévisites” entamées en vidéo le 19 novembre.

 

Les salles reprennent le fil

Le 8 décembre, à 21h, la Maison du théâtre propose Là tu me vois ? de Guillermo Pisani. Une expérience interactive et gratuite via le logiciel Zoom. Rés.
 au 03 22 71 62 90. Le Théâtre d’animation picard Chés Cabotans relance son programme le 19 décembre pour les vacances, avec un atelier enfants (10h30) et deux représentations (15h et 18h). La Maison de la culture redémarre en Tambour
 de soie (les 17 et 18). Le centre culturel du Safran rouvrirait du 15 au 18 décembre, sans revenir sur
 ses annulations et en privilégiant la reprise
 des cours et ateliers le 4 janvier, après la fermeture annuelle (qui concerne beaucoup de structures). Mais quid des salles de concert ?

 

Les toiles restent tendues

Rouvrir les cinémas le 15, OK. Mais dans l’incertitude : « On fait comme si, quitte à ce que cela tombe à l’eau », relativise Boris Thomas, directeur du Ciné St-Leu. Sans oublier le couvre-feu : « Les séances doivent finir juste avant 21h, ce qui
 en supprime une en soirée. » Compliqué pour
 le seul blockbuster du moment au Gaumont, Wonder Woman 1984 et ses deux heures trente...

 

Bibliothèques : tourner la page

Certaines sont déjà rouvertes au public, comme celles de Cagny (le 28) ou Rivery (le 30). D’autres le prévoient les 7 (Louis-Aragon) ou 8 décembre, et poursuivent jusque-là, voire au-delà, les prêts à emporter (pour celles qui en faisaient). Les animations de décembre restent suspendues. Plus d’infos auprès de chaque structure. Les Archives municipales et communautaires d’Amiens, elles, rouvrent ce 3 décembre.

//Jean-Christophe Fouquet