Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Alain Gest, Président d’Amiens Métropole a tenu un point presse consacré à la politique sportive qui se manifeste tant dans les réalisations et rénovations des équipements depuis 2015, que dans l’organisation d’évènements sportifs et dans le projet  olympique « Amiens se prend aux Jeux ».

Amiens Métropole garde un rythme sportif de haut-niveau 1 © Laurent Rousselin / Amiens Métropole
Stade de la Licorne.
© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

26.06.2019

La saison sportive 2018-2019, remarquable sur le plan des résultats sportifs, correspond également à la dernière phase de réalisation du Projet Sportif Métropolitain, élaboré avec les clubs en 2014 et mis en œuvre depuis 2015. « Les infrastructures sportives figurent en bonne place parmi les priorités de ce programme ambitieux, car il nous est rapidement apparu très urgent de remettre à niveau et moderniser le patrimoine sportif de l’agglomération, souligne Alain Gest.

Un effort sans précédent sur les équipements structurants, qui étaient pour beaucoup d’entre eux dans un état très dégradé a été réalisé. Parmi les réalisations les plus emblématiques de l’année écoulée et pour ne citer que les opérations les plus importantes, on peut retenir

  • Relocalisation du stade Delaporte (ZAC Intercampus)
  • Relocalisation des terrains de tennis de Rivery
  • L'inauguration le 4 décembre du Stade de la Licorne avec la rénovation de la toiture et la mise à niveau du stade aux standards de la Ligue 1
  • L’inauguration en septembre du stade Moulonguet lui aussi rénové et qui retrouve une seconde jeunesse au point d’avoir accueilli début juin un match international de football féminin
  • L’ouverture dans une semaine du nouveau centre aquatique au sud d’Amiens, Aquapôle, en remplacement de l’obsolète piscine Vallerey
  • L’inauguration le 22 mai du stade d’athlétisme Urbain Wallet, rénové et agrandi avec notamment une nouvelle piste 8 couloirs
  • La modernisation du Coliseum, notamment du gymnase et de la grande patinoire, et pour lequel Amiens Métropole réhabilite les vestiaires de la piscine cet été
  • L’inauguration le week-end dernier des vestiaires qui étaient eux aussi très attendus par le RCA rugby au stade Charassain
  • Ou enfin plusieurs opérations finalisées ces dernières semaines dans les communes de la métropole, pour le Golf à Salouël, pour le club de football de Longueau, celui de Sains-en-Amiénois, celui de Glisy, et bientôt le club de roller-hockey à Pont de Metz.

Sur ce mandat, Amiens Métropole aura ainsi investi 60 M€ dans la rénovation et la construction d’équipements sportifs, soit 18% des investissements globaux.

Amiens Métropole garde un rythme sportif de haut-niveau 2

Stade Urbain Wallet.  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

La saison sportive 2018-2019 a également été remarquable par le nombre important de manifestations d’ampleur qui se sont déroulées sur le territoire de l’agglomération. « La performance de haut niveau et l'évènementiel reflètent le dynamisme et l'attractivité d’une ville. Depuis le début de notre mandat, nous avons donc souhaité insuffler une nouvelle dynamique sur ces sujets, pour offrir le meilleur du sport aux métropolitains et développer notre rayonnement, relève Alain Gest »

Le programme a été particulièrement riche cette saison, notamment dû aux succès du Tour de France en juillet 2018, du Prix Jean Renaux en septembre, du National de pétanque en septembre, la course « Courir la Jules Verne » début juin ou encore le gala professionnel de boxe le week-end dernier au Coliseum.

Le 8 juillet, l’opération « Sportez-vous bien » débute au Parc du Grand Marais avec de multiples activités sportives proposées gratuitement. (en annexe)

Dans les évènements sportifs à venir, on retient samedi 17 août le départ de la 3e saison en Ligue 1 de l’ASC face au LOSC, un match de l’équipe de France espoirs de football le 5 septembre au Stade de la Licorne, puis de l’équipe de France féminine de Handball le 25 septembre au Coliseum.

Le 3 juillet, à 19h place Gambetta, Bernard Joannin, le président de l’Amiens SC présente au public le nouvel entraineur, Luka Elsner, le staff et les joueurs et annoncera l’ouverture de la boutique du club rue des Vergeaux.

Pour finir l’année en beauté, les meilleurs judokas français s’affronteront au Coliseum les 2 et 3 novembre pour les derniers Championnats de France excellence 1ere division avant les JO de Tokyo. Amiens Métropole et ses services poursuivent  activement la mise en place du projet « Amiens se prend aux Jeux ». Le  territoire amiénois constitue un lieu privilégié pour accueillir des sportifs en préparation olympique en amont des épreuves, mais aussi de nombreux touristes et supporters pendant les Jeux Olympiques puis paralympiques. Outre sa proximité géographique avec la capitale et le futur village olympique implanté au nord de Paris, Amiens présente de nombreux atouts qu’il s’agisse de ses infrastructures sportives modernisées et de qualité, du dynamisme de son tissu associatif, de sa jeunesse, de son cadre de vie préservé ou encore de son riche patrimoine culturel. « Nous échangeons depuis plusieurs semaines avec les autres collectivités des Hauts-de-France, mais aussi avec les institutions du mouvement olympique. Des contacts vont également être engagés cet été avec des fédérations internationales. D’ici quelques jours, nous répondrons à l’appel à candidature pour être labellisés Terre de Jeux  puis Centre de Préparation aux Jeux par le comité d’organisation, annonce le Président d’Amiens Métropole, pour qui « le soutien et la participation active du monde sportif local sera un élément fort de notre dossier. »

 

Amiens Métropole garde un rythme sportif de haut-niveau 3