Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Bastion du neuvième art, Amiens méritait bien d’être raconté en BD. C’est ce que fera 
De Samarobriva aux guerres de religion, à paraître en octobre. Rencontre avec ses auteurs du cru. 

Amiens, des bulles d’Histoire  © Alex-Imé © Éditions Petit à Petit, 2020

10.06.2020

JDA 947

Amiens comme on ne l’a encore jamais lu ! Même s’il est né ici, Guillaume Magni, son scénariste, avoue avoir « découvert des choses sur la ville » en écrivant De Samarobriva aux guerres de religion. Ce docu-BD paraîtra en octobre aux éditions rouennaises Petit à petit, dont la collection Les Villes en BD raconte l’histoire de France à travers celle de ses cités.

 

UN TOME II DÉJÀ ANNONCÉ

 Neuf chapitres pour autant de dessinateurs, tous du cru ou presque. Des auteurs bien établis (Alex-Imé, Nicolas Hitori De, Greg Blondin...), d’autres moins attendus, comme Juliette Charlot. « C’est ma première BD. J’en rêvais depuis toujours », se réjouit celle que l’on connaissait jusqu’alors comme directrice de la Maison de l’architecture. C’est elle qui a eu en charge le chapitre sur la peste noire, qui clôt cet album nous embarquant du Ier siècle de notre ère à 1668. Anne-Claire Giraudet a, de son côté, mis en images le martyr de saint Firmin. Pour elle, qui vient « d’un univers onirique, s’adapter à la rigueur historique était un défi ». Des pages documentaires viennent d’ailleurs compléter chaque chapitre. On les doit à Stéphane Cuvillier, frère du dessinateur Damien et véritable « puits de science », selon Guillaume Magni. « Le contexte historique m’était imposé, poursuit ce dernier. Mais j’ai ajouté une part de fiction. » Son graphisme élégant fait de l’ouvrage tant un bel objet qu’une vitrine pour Amiens et ses artistes. Que demander de plus, si ce n’est un tome II ? Ça tombe bien, il est déjà prévu et nous mènera de la Révolution à nos jours.

//Candice Cazé