Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

En inaugurant samedi 15 juin ses nouveaux espaces publics, nécessaires à l’arrivée de Nemo, le Bus à Haut Niveau de Service, Amiens Métropole clôt deux ans de travaux et offre un embellissement de la ville où les modes de déplacement se connectent en harmonie avec la nature.

Amiens : des nouveaux espaces publics pour transformer la ville 1 © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

07.06.2019

En deux ans, c’est à une véritable métamorphose de la ville à laquelle on a assisté dans le cadre du projet « Dessine-moi ma ville » qui accompagnait la transformation du réseau de transport en commun et l’arrivée de Nemo, le bus 100% électrique.

Ce projet  s’appuie sur l’identité du territoire pour construire un projet urbain cohérent. L’embellissement des boulevards et la métamorphose des carrefours offrent de nouveaux lieux de vie intégrant espaces verts, équipements urbains, cheminements sécurisés pour cycles et piéton.

Les espaces urbains privilégient la connexion de tous les modes de déplacement tout en offrant une plus grande convivialité aux piétons, notamment aux nombreux espaces verts créés. C’est un véritable retour de la nature en ville et une végétalisation à laquelle on assiste avec la plantation de 5 000 végétaux dont 2 000 arbres et 5 000m2 de prairie fleurie planter pour former des bosquets naturels.

Les matériaux choisis, très qualitatifs, reflètent le patrimoine architectural amiénois et s’inspirent de l’environnement régional : briques, béton de qualité, granit rouge, roches des falaises de la côte picarde…

Le mobilier urbain, 200 abris-bus, conçu par le designer Patrick Jouin pour  JC Decaux est un élément majeur de l’aménagement des espaces publics de la ville. C’est pourquoi il a fait l’objet d’un choix mûrement réfléchi par les élus et tous les acteurs : utilisateurs, habitants, y compris les représentants des personnes à mobilité réduite, services techniques d’Amiens Métropole.

Sur un budget de 122 M€ dédié au BHNS, 56 M€ ont été consacrés à la réalisation de ces infrastructures.

Amiens : des nouveaux espaces publics pour transformer la ville 2 © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

© Laurent Rousselin / Amiens Métropole

 

De nombreuses voies réservées aux bus ont été créées (46% des parcours). Leur but : garantir des temps de parcours attractifs aux heures de pointe. Afin d’assurer la priorité aux bus, certains axes et places ont été aménagés avec de nouveaux feux tricolores, comme sur le carrefour de la Libération. Le passage rapide des bus aux endroits stratégiques limite la durée de l’arrêt pour les automobilistes ou les cyclistes.

Chaque bus est équipé d’un dispositif lui permettant de communiquer en temps réel avec les feux, qui ne sont ainsi déclenchés qu’à l’approche du véhicule. Après le passage du bus, les feux repassent rapidement au vert. Grâce à la fibre optique, les feux peuvent ainsi être connectés les uns aux autres et reliés à un poste de contrôle central qui dirige tous les carrefours traversés par Nemo.

Quatre parkings relais (P + R), situés au bout des lignes de BHNS et connectés à la rocade, permettent aux abonnés du réseau Ametis de stationner leurs voitures gratuitement pour prendre le bus. Ces P + R contribuent à limiter la congestion automobile dans Amiens et sont accompagnés du développement du stationnement résidentiel dans les quartiers. Ils sont également équipés de stationnement pour les vélos. Chaque ligne de BHNS bénéficie de la création de parkings relais :

  •  P + R Licorne : 120 places dans un premier temps et extension de 200 places supplémentaires possible 
  •  P + R IUT : 190 places et extension de 400 places supplémentaires possible 
  • Places relais mises à disposition sur les parkings des hypermarchés Géant à Glisy (350 places), du centre commercial Shopping Promenade (100 places)

 

Le développement des modes doux (11,4 km de réseau cyclable qui s ‘ajoutent aux 150 existants), la préservation d’itinéraires automobiles, la mise en place de zones 30 et un plan de stationnement repensé renforcent la déserte et donc la fréquentation du centre-ville, des commerces et des équipements. Les piétons bénéficient des évolutions majeures de trois grands secteurs. La rue du Général-Leclerc avec notamment une forte augmentation de la largeur des trottoirs. L’avenue du Général-de-Gaulle et les rues des Déportés et de la Résistance grâce à des aménagements paysagers. Les boulevards sud, devenant un véritable parc urbain, grâce à la requalification des espaces verts existants et la création d’une voie verte allant de la gare du Nord à la gare Saint-Roch en passant par la place Joffre, le parvis Nicole Fontaine et l’esplanade Simone Veil.

Le parvis Nicole Fontaine (ex-Branly) a été totalement repensé avec la couverture de la voie SNCF, véritable prouesse technique, afin de fluidifier la circulation automobile. Aujourd’hui, devant l’église Saint-Honoré, une grande place met en valeur le bâtiment et facilite les cheminements piétons vers le centre-ville.

L’esplanade Simone Veil (ex Foch) est un carrefour névralgique, organisé autour du monument aux Morts. La circulation des cyclistes et des piétons est sécurisée et rendue plus confortable

 

Inauguration en fanfare

Si l’inauguration officielle des nouveaux espaces publics par Michel Lalande, Préfet de Région hauts-de-France, Brigitte Fouré, Maire, d’Amiens, Alain Gest, Président d’Amiens Métropole est prévue à 17h45 dans la cour de l’Hôtel de Ville, toute les journées des déambulations de girafes géantes et des groupes musicaux investiront les espaces urbains :

  • 10h30-11h15 15 girafes en liberté, pont de la Dodane
  • 14h15-15h00 Urbaphonix investit musicalement l’espace urbain au pied de la Tour Perret
  • A partir de 14h30 Animations musicales dans les bus Nemo, par les compagnies La Globalade, La Top Fanfare, Les grooms, Les news Strompers. Départ à 14h30 depuis les quatre parkings relais (Pôle Jules-Verne, IUT, Promenade et Pôle Licorne)
  • 15h00-15h45 Les girafes sur le parvis de la gare
  • 17h15-18h00 Urbaphonix investit musicalement l’espace urbain au pied de la Tour Perret
  • 18h00 Discours officiels, place de l’Hôtel de ville en présence de Michel Lalande Préfet de région Hauts-de-France, Brigitte Fouré, Maire d’Amiens et Alain Gest, Président d’Amiens Métropole.
  • 19h00 Final du spectacle sur le parvis Nicole Fontaine, devant l’église Saint-Honoré.