Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Amiens garde sa 4e fleur et obtient un prix national pour sa diversité végétale

Le Comité National des Villes et Villages Fleuris a mis en ligne sur son site, le palmarès de 2020. Le jury maintient la 4e fleur à Amiens et lui attribue le prix national pour sa diversité végétale.

Amiens garde sa 4e fleur et obtient un prix national pour sa diversité végétale

22.10.2020

Ce label d’excellence, acquis depuis 2013, est devenu au fil des années difficiles à atteindre et à conserver.
Le jury qui s’est déplacé à Amiens le 10 septembre a été séduit par les aménagements de la ville soucieuse du développement durable et de la richesse du patrimoine arboré.
D’entrée, lors de cette visite, le jury a été conquis par la rénovation du Musée de Picardie et la place réservée au végétal. Autre point fort, le jury a rencontré les associations qui gèrent les jardins partagés, notamment avenue du Languedoc dans le cadre de la politique de la Ville. Le cimetière de la Madeleine, la Citadelle, l’esplanade Simone Veil et enfin les hortillonnages ont complété cette visite. À chaque fois, le jury a été impressionné par le soin apporté aux espaces verts en milieu urbain et la richesse du patrimoine arboré.
Avec le maintien de sa 4e fleur, la ville d’Amiens obtient le prix national pour sa diversité végétale.

Depuis 2008, le prix de la Diversité végétale (remis par VAL’ HOR) constitue une récompense à part entière du concours des villes ou villages fleuris. Ce prix met en valeur une ville ou un village labellisé 4 fleurs qui a fait un effort de diversité végétale pour tirer tout le parti de la richesse botanique.
La diversité végétale est appréciée selon :

  • la pertinence du choix des végétaux dans la palette allant des plantes annuelles aux arbres
  • le recours à des associations judicieuses et créatives de végétaux dans cette palette
  • la mise en valeur d’une flore bien adaptée aux conditions locales (climat, sol, contraintes d’entretien), en cohérence avec des efforts d’économies d’intrants (eau, traitements...)
  • la promotion et l’information auprès du grand public autour de ces réalisations (signalétique listant les noms des végétaux utilisés, animations éducatives…)

Ce sont tous ces critères que la Ville d’Amiens a relevé pour obtenir ce prix national.
VAL'HOR, est reconnue par l’Etat depuis le 13 août 1998 comme l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage.
« La conservation de la 4e fleur et ce prix Val’Hor, récompensent les efforts menés par la Ville d’Amiens, soucieuse d’améliorer la qualité de vie de ses habitants, s’est félicitée Brigitte Fouré, maire d’Amiens ».
Désormais, elle a fixé au service des espaces verts le challenge d’obtenir la Fleur d’Or, récompense suprême, d’ici le prochain passage du jury des Villes et Villages Fleuris en 2023.