Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Amiens : les aménagements cyclables temporaires s’adaptent aux réalités du déconfinement

Annoncés comme expérimentaux, les aménagements « vélo » à la sortie du confinement le 11 mai vont connaître une évolution à partir du lundi 25 mai. 

Amiens : les aménagements cyclables temporaires  s’adaptent aux réalités du déconfinement © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

22.05.2020

Des voies dédiées aux cyclistes ont accompagné une véritable offre pour promouvoir la pratique du vélo (abonnements gratuits à Vélam, prêt de 200 vélos chez Buscyclette, commande de 400 vélos à assistance électrique ou encore pré-diagnostic gratuit des vélos des particuliers).
Au regard des remontées de terrain  et les comptages réalisés par les services de l’agglomération Brigitte Fouré, Maire d’Amiens et Alain Gest, Président d’Amiens Métropole ont décidé d’être pragmatiques et d’en tirer les premières conclusions. Certains aménagements apportent un réel bénéfice, d’autres, au contraire, n’ont pas été probants, mais méritent une réflexion afin de les améliorer.
Ainsi, à partir de ce lundi 25, les axes d’entrée de ville, à l’est,  les rues de Verdun et Dejean, au sud, les rues de Paris et Saint-Honoré, retrouvent leur sens de circulation habituelle, avec la disparition des panneaux de signalisation et des plots de partage de la chaussée. Pour autant, les élus engagent une réflexion avec les comités de quartier de ces secteurs et les riverains pour réfléchir à des aménagements cyclables. Ainsi, rue de Verdun où doit être construite la passerelle qui enjambe la Somme vers la promenade Nisso Pelossof, une concertation doit permettre de trouver la meilleure solution pour une circulation apaisée entre automobilistes et cyclistes. 
A l’ouest, en parallèle de la route d’Abbeville, les cyclistes sont invités à emprunter les rues Alfred Catel et de Sully, considérées comme plus sécurisantes. Une signalisation au sol va être opérationnelle d’ici quelques jours.
Enfin, tous les autres axes restent en test jusqu’ en septembre. Sont concernés: le boulevard Salvador Allende, les avenues Georges Pompidou et de l’Europe ainsi que la rue Delpech.
« Ces aménagements temporaires se révèlent d’ores et déjà très positifs. Nous devons poursuivre cette expérimentation et en tirer des conclusions   afin d’envisager des aménagements pérennes,  annoncent  Brigitte Fouré et Alain Gest »