Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Après les fêtes, c’est encore l’OL

L’ASC, qui se rend vendredi à Lille (2e de ligue 1), reçoit ensuite l’Olympique Lyonnais deux fois en soixante-douze heures, en coupe et en championnat. Un menu copieux mais, on l’espère, pas indigeste.

Après les fêtes, c’est encore l’OL © Laurent Rousselin - Amiens Métropole

16.01.2019

JDA 900

L’OL avait déjà pris Tanguy Ndombélé à Amiens l’an passé. Voilà qu’il y prend maintenant ses quartiers. L’Olympique Lyonnais (3e de Ligue 1) retrouve La Licorne en ce mois de janvier après s’y être imposé le 19 décembre en 8e de finale de Coupe de la Ligue à la faveur d’un penalty « scandaleux », vous diront les Amiénois auteurs d’un retour vain à 3-2. C’est cette fois la Coupe de France qui fait remonter Lyon en Picardie, trois jours avant la rencontre ASC / OL fixée de longue date en championnat. De quoi tendre un peu plus un mois de janvier qui n’avait déjà rien de simple pour Amiens après Angers (0-0), le PSG face à qui l’ASC a enregistré sa première défaite en Ligue 1 depuis le 4 décembre, (3-0) et son dauphin, Lille (le 18 janvier).

 

PREMIER 16E DE FINALE DEPUIS 2008
À Amiens, qualifié pour son premier 16e de finale de Coupe de France depuis 2008 (l’équipe alors entraînée par Ludovic Batelli avait perdu en demi-finale face au PSG, 1-0), c’était la soupe à la grimace à l’issue du tirage. La donne est étrange : s’il y a un exploit amiénois en Coupe, il y aura forcément une réaction rhodanienne trois jours plus tard en championnat, la priorité de l’ASC. Et, à l’inverse, comment surprendre l’OL (tenu en échec par Reims en Ligue 1 et éliminé depuis en Coupe de la Ligue) le dimanche après avoir perdu trois jours plus tôt ? « C’est un mois de janvier compliqué, sait bien le défenseur Prince Gouano qui a apprécié l’état d’esprit des siens contre Paris. À nous de redoubler de concentration et de rigueur. » On ajoutera d’efforts. Car les matchs sont légion. Les recrues beaucoup moins. 

//Antoine Caux

 

Amiens / Lyon, le 24 janvier, à 21h
16e de finale de la Coupe de France
Amiens / Lyon, le 27 janvier, à 17h
22e journée de Ligue 1