Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Assassin de s’habituer aux 21, la suite © Antoine Caux - Amiens Métropole

11.03.2020

JDA 941

Rappel des faits : semi-marathon de la Coulée verte le 29 mars avec bibi dans le peloton et l’objectif de boucler les 21,0975 km en 1h42. Alors depuis le 3 février, un entraînement millimétré, confectionné par Bastien Keller d’Esprit Run l’organisateur, rythme les huit  semaines jusqu’au départ. 24 séances et ça a mal commencé : un état grippal le premier mardi (attention, rien à voir avec le coronamachin !), la pluie de cet horrible février le vendredi (un truc infâme à enchaîner 2 km à fond, 2 km lent deux fois de suite) puis les rafales pour la sortie d’une heure le dimanche qui s’allonge de dix minutes chaque semaine… Il faut trouver la motivation pour ressortir le soir. Avoir avalé à mi-parcours plus de 150 km. Le chemin de Halage n’a plus de secret. Le parc de La Hotoie non plus. Le jour, la nuit. On connaît les coins à hérons. On s’habitue à toutes les fonctionnalités de sa montre, à ses douleurs aux mollets. Et à ses montées de bile sur les séances de fractionné (du style 50 secondes en sprint puis 40 secondes lentes à répéter 13 fois). Mais on aime ça. Moins madame, supportrice mais perplexe. Les baskets n’ont donc pas été emportées en vacances : aïe ! Une séance de loupée. Si j’échoue, j’ai déjà mon excuse.

 //Antoine Caux

Semi-marathon de la Coulée verte, le 29 mars, à 10h, à Salouël – espritrun.fr