Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le 4 novembre, la compositrice Camille Pépin revient à Amiens, sa ville natale, avec the Sound of Trees, commandé par l’Orchestre de Picardie.

Au cœur de la forêt © Natacha Colmez-Collard
Camille Pépin : « On retrouve dans ma musique qui je suis et d’où je viens »
© Natacha Colmez-Collard

16.10.2019

JDA 926

« Je suis à la fois exaltée et anxieuse », livre Camille Pépin. D’ici quelques semaines, elle entendra pour la première fois son concerto The Sound of Trees lors d’une répétition avec l’Orchestre de Picardie, avant le concert du 4 novembre à la Maison de la culture. Un retour aux sources pour l’ancienne élève du Conservatoire d’Amiens Métropole devenue une compositrice de renommée internationale (JDA # 905). « Quand l’Orchestre de Picardie m’a proposé de composer un double concerto pour violoncelle et clarinette, j’ai tout de suite accepté. C’était l’occasion de mélanger les instruments afin de créer des textures et des couleurs. » Pour son premier concerto, la jeune compositrice s’est inspirée du poème The Sound of the Trees de l’Américain Robert Frost (1874- 1963). « J’ai imaginé une forêt, le vent, la pluie qui tombe sur les feuilles. Bien que désormais parisienne, je suis née à Amiens et j’ai grandi près de la nature. On retrouve dans ma musique qui je suis et d’où je viens », poursuit Camille Pépin. Une œuvre qui rend hommage à la musique impressionniste et à ses figures de proue : Maurice Ravel, Claude Debussy, Lili Boulanger, également au programme ce 4 novembre avec des pièces orchestrées par Camille Pépin. « Tous les trois ont des styles semblables. Les confronter à une création contemporaine était intéressant. On peut voir les liens entre eux et moi. J’aime beaucoup ces compositeurs et cela se ressent dans ma musique. Être jouée à leurs côtés est une fierté… même si j’appréhende ! » avoue la jeune femme née à Amiens il y a vingt-neuf ans. Imaginé pour être dansé, The Sound of Trees sera chorégraphié la saison prochaine pour le Ballet du Nord.

//Stéphanie Bescond

Orchestre de Picardie, le 4 novembre, à 20h30, à la Maison de la culture – 03 22 97 79 77