Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Bus : de nouveaux outils pour garder ses distances

Boutique en ligne, paiement sans contact dans les bus, abonnements à distance : Ametis adapte sa billettique à la crise sanitaire.

Bus : de nouveaux outils pour garder ses distances © Laurent Rousselin - Amiens Métropole

02.09.2020

JDA 953

Le 28 août à 14h, Ametis a lancé sa e-boutique, l’une des nouveautés visant à réduire les déplacements en agence et les contacts physiques. « On peut y créer sa carte Go !, choisir son abonnement et, en fonction de son profil et de son quotient familial, activer ses titres gratuits ou tarifs réduits », résume Éric Patoux, le directeur de Keolis, délégataire d’Amiens Métropole pour la gestion du réseau de bus Ametis et de Buscyclette. « Les abonnés – dont les droits ont été allongés au prorata de la période de confinement – ont aussi été contactés par correspondance : plus de 10 000 courriers sont partis, accompagnés d’enveloppes prépayées », renchérit Coralie de Rovere, la directrice commerciale et marketing.

 

ORGANISER LES FLUX
Pour plus de confort, un système de rendez-vous en agence via le site Ametis et une adresse e-mail (relationclientele@ametis.fr) dédiée au renouvellement des droits à tarifs réduits ont été mis en place. Tout comme des permanences à l’IUT du 14 au 18 septembre. « Un travail a aussi été mené auprès des scolaires, tel le renouvellement automatique de 4 931 abonnements de moins de 16 ans », ajoute Coralie de Rovere. Autre nouveauté, l’achat de titre de transport directement dans le bus grâce au paiement par carte bancaire sans contact : « Le titre est à 1,40 €, soit le tarif classique moins les dix centimes du ticket papier, reprend Éric Patoux. Cela s’adapte aux besoins. Si l’usager atteint au cours du mois les 29 € qui correspondent à l’abonnement mensuel, son compte n’est plus débité ». À noter : le mois est calendaire, du 1er au 31, et non trente jours à partir du premier paiement.

 

MASQUES OBLIGATOIRES
Est-ce à dire que la machine Ametis va tourner à plein régime ? « Il y a encore beaucoup d’incertitudes dues à la crise, freine le directeur. Mais nous sommes déjà à 85% de notre niveau de fréquentation de 2018, ce qui est plus que beaucoup d’autres réseaux. Avant le confinement, c’était 110 %, car nous progressions.» Bien sûr, le port du masque (chauffeurs et usagers) reste la règle, ainsi que la désinfection quotidienne et la prise de température des agents par caméra thermique à chaque début de service. La crise n’est pas finie, mais le réseau s’adapte.

//Jean-Christophe Fouquet

ametis.fr

 

Les autres changements de la rentrée

• Révision des calculs des tarifs réduits pour en faire bénéficier davantage d’usagers.

• Baisse du prix des abonnements mensuels pour les jeunes.

• Abonnement gratuit pour les 70 ans et plus non imposables.

• Gratuité du parking vélo de la gare pour les abonnés TER Hauts-de-France.

• 550 nouveaux vélos verts de tous types en acheminement vers Buscyclette.

• Ajustements des lignes N4, L7, L8 et L11 afin de répondre aux remarques des usagers.

• Évolution de la desserte des quais du collège Jules-Verne pour plus de sécurité.