Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Depuis juillet, les femmes seules peuvent demander à descendre du bus au plus près de leur destination de 22h à 5h du matin sur toutes les lignes du réseau. 

Bus de nuit : des arrêts sur mesure pour les femmes  © iStock
Entre 22h et 5h du matin, les femmes peuvent ainsi demander des arrêts supplémentaires. Ces horaires correspondent au créneau où les femmes isolées peuvent se sentir en danger.
© iStock

26.09.2018

JDA 888

Ametis permet à celles qui montent seules la nuit dans ses bus de descendre entre deux arrêts au plus près de leur destination (domicile, travail...). Cette mesure, mise en place depuis le 9 juillet, doit durer six mois, à titre expérimental. Entre 22h et 5h du matin, les femmes peuvent ainsi demander des arrêts supplémentaires. Ces horaires correspondent au créneau où les femmes isolées peuvent se sentir en danger.

RÉDUIRE LE SENTIMENT D’INSÉCURITÉ

« Pour bénéficier de cet arrêt sur mesure, la femme doit voyager seule, informer au moins un arrêt avant le chauffeur, qui appréciera si les conditions de sécurité sont parfaitement respectées, et descendre par la porte avant », précise Bruno Roger, responsable PASF, Prévention, Ambiance, Sûreté et Fraude chez Keolis, délégataire du réseau Ametis. L’objectif : répondre à la volonté des élus de réduire le sentiment d’insécurité dans les transports en commun. « Ce dispositif doit lutter contre les violences faites aux femmes. C’est encore trop tôt pour donner des chiffres. Mais nous ferons le bilan début 2019 », poursuit Bruno Roger. 330 conducteurs dont 46 femmes sont impliqués dans cette expérimentation. Tous partants.

//Kaltoume Dourouri