Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le nouveau réseau de chaleur fournira
 un chauffage de qualité, respectueux de l’environnement et à un coût maîtrisé. Sa mise en service intégrale interviendra à l’automne prochain. Mais l’objectif est de faire fonctionner le réseau nord et sud dès novembre 2018. 

Ça va bientôt chauffer © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
La mise en place de deux unités de cogénération (photo) sur le site du Centre technique métropolitain de la rue Alexandre-Dumas va renforcer la capacité de production pour assurer les besoins des abonnés.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

17.10.2018

JDA 891

Les travaux du réseau de chaleur progressent, comme en attestent les chiffres : seize kilomètres de réseau ont été achevés et trois centrales de cogénération ont été mises en place (quartier Balzac, au Coliseum et rue Alexandre-Dumas). Celles-ci s’additionnent à celles du Pigeonnier et de la rue Pierre-Rollin pour réinjecter l’énergie des réseaux existants et compléter la production de chaleur. Ces centrales, qui produisent électricité et énergie thermique, offrent un mix énergétique avec une empreinte carbone moindre, en se substituant notamment à la production de la chaleur avec des chaudières à gaz. Pour le réseau nord, cette étape consiste à raccorder une nouvelle cogénération au réseau historique déjà en service. Cette montée en puissance permettra d’alimenter un périmètre plus large avec de nouveaux abonnés déjà identifiés comme les résidences Tour-d’Auvergne, Le Safran, les lycées Delambre et Montaigne.

PLUS ÉCOLO ET ÉCONOMIQUE

Pour le réseau sud, les travaux en cours sur la chaufferie Rollin et celle de la cité scolaire visent à interconnecter l’ancien et le nouveau réseau. La mise en place de deux unités de cogénération (photo) sur le site du Centre technique métropolitain de la rue Alexandre-Dumas va renforcer la capacité de production pour assurer les besoins des abonnés. La mise en service de ces deux réseaux est prévue dès ce mois de novembre. Un investissement de 4,5 M€ qui complète le réseau de chaleur Amiens Energies, dont le bouquet énergétique offrira aux usagers, dès l’hiver 2019-2020, des tarifs attractifs. En effet, en visant un réseau alimenté à 60 % par les énergies renouvelables et de récupération (géothermie, récupération des calories de la station d’Ambonne et de l’usine de méthanisation), les Amiénois bénéficieront alors d’une économie moyenne sur leur facture énergétique de l’ordre de 15 %. Un vrai plus pour l’environnement comme pour le portefeuille.

amiens-energies.com

 

LES TRAVAUX À VENIR

Secteur rue de la République

• Boulevard Maignan-Larivière fermé jusqu’au 22 octobre.

• Haut de la rue de la République fermé depuis l’angle de la rue Puvis-de-Chavannes 
du 22 octobre au 5 novembre. Sens de circulation modifié rues Alphonse-Paillat, Puvis-de-Chavannes, des Louvels et Lavalard.

• Contre-allée du mail Albert-Ier fermée entre la rue Lamarck 
et la rue de la République
 du 5 au 15 novembre.

Secteur rue Delpech

• Fermeture de la rue Delpech
 de la place Longueville à la rue Larendeau du 22 octobre à la fin novembre.

• Fermeture de la contre-allée 
du boulevard de Saint-Quentin entre la rue Hémart-Férandier et la rue Delpech du 22 octobre à fin novembre.

Secteur La Vallée

• Traversée du boulevard d’Alsace-Lorraine interdite entre la rue La Vallée et la rue Gloriette du 22 octobre au 5 novembre.

• Fermeture de la contre-allée entre la rue Gloriette et la rue Fatton du 22 octobre au 23 novembre.

Secteur Alexandre-Dumas

• Circulation interdite dans le sens ouest-est entre le pôle cliniques et le rond-point de la Croix-Rompue du 22 octobre au 5 novembre.