Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

L’instruction des filles est au cœur de la 4e journée du matrimoine organisée par Femmes solidaires le 21 septembre

Cas d’école © Collection privée / École Les Sapins

18.09.2019

JDA 922

Et si vous profitiez des Journées du patrimoine (lire ici) pour honorer celle du matrimoine ? Point de barbarisme. « Ce mot existait déjà au Moyen Âge, pointe Anne-Marie Queulin, présidente de Femmes solidaires de la Somme, organisatrice de l’événement. Puis il a été supprimé sous la Révolution… » Depuis trois ans, l’antenne amiénoise de cette association créée en 1945 s’attache à rendre aux femmes leur place dans la société lors de cette manifestation citoyenne. Après les résistantes, les ouvrières du textile et les journalistes, découvrez l’histoire de l’instruction des filles grâce à une expo et à un parcours au départ de la Sainte-Famille. « Les femmes n’ont longtemps eu accès qu’à l’enseignement religieux, rappelle Anne-Marie Queulin. Il aura fallu attendre 1924 pour qu’elles passent le même bac que les hommes. » Mais le chemin vers l’égalité n’est pas terminé : en témoignent « les auteurs enseignés et l’orientation scolaire encore trop sexuée ». Un (r)éveil des consciences que cette association opère toute l’année lors de conférences, débats et interventions auprès d’élèves.

//Coline Bergeon

Journée du matrimoine, le 21 septembre – Parcours guidé, à 10h et 14h (5, rue de Castille) et exposition au 52, rue Vatable, de 9h à 18h – Gratuit – 06 71 76 69 51