Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

L’amiénois Luc Kienzel joue M’en vais !, à l’Espace culturel Saint-Exupéry de Glisy les 7 et 8 février. Un solo clownesque touchant. 

Chacun à sa place  © Fini de rire

05.02.2020

JDA 938

« C’est l’histoire d’un homme vieillissant. Un “d’en bas” à qui “ceux d’en haut” font remarquer qu’il est trop vieux et qu’il n’a plus sa place... » Cri-Cri, clown décalé imaginé et incarné par Luc Kienzel, est « un personnage singulier qui subit la dureté du monde et son injustice, l’un de ceux que nous avons déjà tous croisés, livre le comédien et metteur en scène amiénois. M’en vais ! raconte la vie d’un bon gars un peu en marge et que la colère pousse dans la lumière ».

 

POÉSIE, AMOUR ET HUMANITÉ

Dans un langage impressionniste, qui sert de décor « et fait tableau », se dessine le portrait d’un homme solitaire touché de plein fouet par la cupidité de certains, qui « lorgnent sa p’tite cabane en bois tout en bas ». Poésie, amour et humanité guident le texte de Luc Kienzel, vieux routard du théâtre. Pour l’occasion, il s’est échappé d’Art tout chaud dont il est le codirecteur artistique. Et livre ici un projet plus personnel au sein de la compagnie Fini de rire fondée avec son acolyte Didier Malaizé. Tous deux partagent « le goût pour les pas de côté et les formes de langage imprégnées d’absurde et d’humour », résume Luc Kienzel. Du rire au premier degré.

//Ingrid Lemaire

M’en vais !, les 7 et 8 février, 
à 20h30, à l’Espace culturel Saint-Exupéry de Glisy

Réservations au 03 22 49 30 96