Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le 27 juin, Brigitte Fouré a ouvert la séance du conseil municipal par les problèmes de pollution et de forte chaleur. L’enjeu ? Protéger les amiénois les plus fragiles et l’environnement.

Climat : des mesures à court et long terme © Laurent Rousselin - Amiens Métropole
En cas d’alerte canicule, la vitesse des véhicules sera limitée à 30km/h et les bus seront gratuits.
© Laurent Rousselin - Amiens Métropole

03.07.2019

JDA 918

Des températures qui dépassent les 30 °C et une qualité de l’air à surveiller. En cas de déclenchement par la préfecture d’une alerte canicule, Brigitte Fouré, maire d’Amiens, a annoncé le 27 juin, que la vitesse sera limitée en ville à 30 km/h et que les bus seront gratuits. Si aucun pic de pollution n’a été relevé ces derniers temps, la qualité de l’air mesurée par Atmo Hauts-de-France en ce jour de conseil municipal était de 6 (sur une échelle de 1 à 10). Soit une qualité de l’air moyenne. « Cet été, nous serons vigilants », a-t-elle précisé.

 

DES PROJETS CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE
Dans les écoles, des directives du ministère de l’Éducation nationale sur les précautions à prendre sont données aux chefs d’établissement. « Nous menons des investissements soutenus afin d’améliorer les conditions d’accueil et de travail dans les écoles et les crèches. Des crédits sont dédiés pour les équiper de volets et de stores », a indiqué Mathilde Roy, adjointe au maire déléguée à l’éducation, à la petite enfance et à la réussite scolaire. Dans le cadre du plan national canicule, la Ville met aussi en place un registre (JDA #917) recensant les personnes les plus fragiles (âgées, handicapées ou sans domicile fixe). La démarche s’effectue sur amiens.fr, au point écoute seniors, par téléphone (0 800 60 50 00) ou lors des animations du Centre communal d’action sociale. Et pour lutter contre le réchauffement climatique, rappelons que la Ville mène des projets d’ampleur : réseau de chaleur, subventions pour la rénovation de l’habitat, matériaux clairs dans les aménagements urbains…

// Lysiane Voisin

 

Aussi à l’ordre du jour

Une nouvelle conseillère municipale
France Fongueuse a été installée dans ses fonctions de conseillère municipale en remplacement de Jean-Yves Bourgois qui a démissionné le 23 mai. Elle devient déléguée auprès de Nathalie Lavallard, l’adjointe au maire déléguée à la démocratie locale, à la vie associative et citoyenne. Des finances saines 158,94 M€ de recettes courantes en 2018, 132,55 M€ de dépenses et une épargne de gestion de 26,39M€ (contre 24,79M€ en 2017). Brigitte Fouré a souligné « la bonne gestion et le suivi rigoureux » des finances de la Ville « malgré la baisse des dotations de l’État ». « Une baisse qui se compense uniquement grâce à la dotation de solidarité urbaine versée pour les quartiers prioritaires », a ajouté Benoît Mercuzot, adjoint au maire délégué aux finances, à la maîtrise des comptes publics et à l’innovation. L’année 2018 a été marquée par un investissement de 10 M€ pour le BHNS et l’aménagement des espaces publics. Parmi les autres projets : 2 M€ pour la construction et la réhabilitation de logements locatifs, 1,23 M€ pour les Coursives, 2,95 M€ pour la Zac Intercampus, 3 M€ pour les travaux dans les écoles, les restaurants scolaires et les centres de loisirs. Pour Brigitte Fouré, « l’augmentation du taux de réalisation des projets est à souligner ». « Les recettes fiscales assurent à la Ville un compte administratif solide », a précisé Benoît Mercuzot. Et les taux d’imposition n’ont pas augmenté.

Un parking gratuit
La Ville a acquis un terrain de 3 800 m2 rue Jean-Jaurès à La Hotoie (961 000 €). 204 places de stationnement gratuites seront aménagées dans ce secteur à proximité du centre-ville et du parc zoologique.

La Briqueterie déménage
Pendant les travaux de réhabilitation du bâtiment, les activités de La Briqueterie seront relocalisées ce mois-ci et jusqu’à l’automne 2020 au 12, rue Montesquieu pour la sérigraphie et au 222, rue Saint-Honoré pour les arts plastiques et le théâtre.

 

À NOTER

Prochain conseil municipal le 12 septembre, à 18h, salle des assemblées de l’hôtel de ville. Ouvert au public et en direct sur amiens.fr.