Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Comment stationner malin

Le stationnement en centre-ville : en surface ou souterrain ? A chaque besoin sa solution. Explications.

Comment Stationner malin © Sébastien Coquille-Amiens Métropole
150 places gratuites sont désormais accessibles au parc de La Hotoie.

24.01.2018

JDA 864

1. Le contexte

Depuis le 1er janvier, la loi de dépénalisation impose aux communes de fixer le montant du forfait de poststationnement (FPS) qui remplace les anciens PV. À Amiens, où l’amende pour dépassement ou non paiement était de 17 €, le FPS a été fixé à... 17 €. Pas d’augmentation, donc. Il s’agit d’un tarif très bas par rapport à d’autres villes : à Lyon, il coûte ainsi 60 €. Selon la loi, le FPS doit correspondre à la durée maximale de stationnement autorisée en surface. C’est là que ça se complique.

 

2. De trois à quatre demi-heures

Le stationnement payant était jusque-là limité dans le centre-ville à trois demi-heures, soit une heure trente, afin de favoriser la rotation des véhicules et l’activité commerçante. Amiens a donc ajouté une quatrième demi-heure. Se garer pendant une heure trente coûte toujours 2,10 €, comme avant. Mais après une heure trente, « le coût monte de façon très rapide », explique Brigitte Fouré, maire d’Amiens, afin d’atteindre au bout de deux heures ce maximum imposé par la loi : le FPS de 17 €. Cette technique de la demi-heure supplémentaire permet de conserver le même tarif pour la même durée que celle autorisée précédemment.

 

3. L’astuce du midi

Si un automobiliste souhaite laisser sa voiture plus d’une heure trente, il lui est vivement conseillé de se rendre dans l’un des huit parkings souterrains de la ville. « Néanmoins se garer est gratuit entre 12h30 et 13h30, rappelle Pascal Rifflart, vice-président d’Amiens Métropole aux transports et conseiller muni- cipal d’Amiens délégué au stationnement. Pour 2,10 , on peut donc rester garé de 12h à 14h30 ! » Une astuce bonne à savoir.

 

4. Longue durée = parking souterrain

Pour se garer plusieurs heures, la meilleure solution est donc de choisir l’un des huit parkings souterrains, qui totalisent 4 208 places. « Il y a trois fois plus de places de stationnement en souterrain qu’en surface », indique Pascal Rifflart. Ainsi stationner quatre heures coûte 6,80 € au parking de l’Hôtel-de-Ville et 5,60 € dans ceux des Trois-Cailloux et Jacobins. C’est encore moins cher au parking des Halles : 4,10 €. Et surtout dans ceux de Saint-Leu, Gare-la-Vallée, Amiens 2 et Perret : 3,40 € !

 

5. Et le stationnement gratuit ?

Amiens compte toujours environ 58 000 places gratuites et publiques. Pour ce qui est de l’accès au centre, un des endroits privilégiés est le parking Faidherbe, derrière le Coliseum. Mais un quart de ce dernier est inaccessible jusqu’à la fin mars en raison du chantier en cours sur le réseau de chaleur. Face aux divers travaux, Amiens a mis en place des zones bleues. Cela représente 230 places sur l’axe Vogel- Branly, rue des Francs-Mûriers, place Dewailly et rue Jean-Catelas. On peut y stationner une heure trente gratuitement. Enfin, on peut désormais se garer sans payer sur l’une des 150 places au parc de La Hotoie, derrière les grilles. Un peu au nord, 600 places gratuites et surveillées sont disponibles sur le parking Zamenhof et rue Montesquieu. Un arrêt de bus le relie directement au centre-ville.

//Jean-Christophe Fouquet