Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Confinement : devenez poètes !

Le collectif amiénois METEOR encourage à lire et à écrire de la poésie. Une façon de réfléchir et s’évader pendant cette période d’enfermement.

poésie

22.03.2020

Pour Sébastien Kwiek, « la poésie permet de recoller les morceaux » ! En écrire serait « thérapeutique ». Le cofondateur du collectif amiénois METEOR, membre actif du Printemps des poètes, s’attache depuis trois ans à créer des espaces poétiques. Le collectif tisse sa toile sur Radio Campus (87.7 FM) et grâce à sa revue éponyme. Paru en 2019, METEOR#1 est presque écoulé. Le deuxième numéro, sorti en janvier, réunit 27 auteurs contemporains sur le thème du passage. L’imprimeur (PixelAvenue), la maison d’édition (La Chouette imprévue), le photographe (Benjamin Teissedre) et quelques-unes des plumes retenues sont amiénois. « Une synergie de talents » illustrés par la plasticienne Brigitte Dusserre-Bresson. Ce bel opus met à l’honneur « l’un de nos grands auteurs picards », le discret Jean-Louis Rambour, qui y signe plusieurs poèmes et un texte inédit. Et pourquoi ne pas laisser votre propre imagination s’envoler ? Pour son troisième numéro, le collectif recherche jusqu’au 20 avril des textes en prose ou en vers (5 000 caractères max.) sur le thème de l’incandescence. En ces temps de confinement, La Chouette imprévue invite également « à mettre des mots sur ce grand ralentissement » et à lui envoyer vos textes (2000 caractères max.). Interdiction de sortir… mais pas de penser.

//Coline Bergeon

 

METEOR #2, disponible sur lachouetteimprevue.com

Envoyez vos textes à lachouetteimprevue@gmail.com