Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

BeSMART-edu, la start-up amiénoise d’enseignement à distance, s’adapte à la crise sanitaire. Faute d’épreuves du bac, elle
 se recentre sur les concours post-prépa. Et lance une « offre solidaire » en maths. 

Contre le Covid, le e-learning  © Sébastien Coquille / Amiens Métropole
Le modèle d’enseignement à distance de BeSMART-edu, copiloté par Daniella Tchana, est adapté à la situation.
© Sébastien Coquille / Amiens Métropole

13.05.2020

JDA 943

Entre deux cours dispensés grâce aux outils informatiques, Daniella Tchana, de BeSMART-edu, détaille le plan d’action de sa startup créée en 2017 et hébergée au Septentrion, pépinière d’entreprises d’Amiens Métropole et de la CCI Amiens-Picardie. Face à la crise et au remplacement par les contrôles continus des examens du bac 2020, dont l’aide à la préparation représente une partie de son activité, elle s’adapte : « Nous avons davantage de temps à consacrer aux autres cursus, notamment quelques séances gratuites, car il n’y a pas que le bac et beaucoup d’étudiants ne lâchent pas ». Les cours de remise à niveau en sciences pour personnes en reconversion, autre pôle majeur de BeSMART-edu, battent aussi toujours leur plein.

 

ÉGALITÉ DES CHANCES

En réponse à la fermeture des établissements scolaires, BeSMART-edu a lancé un parcours de « cinq semaines intenses » en mathématiques pour ceux qui visent les concours post-prépa. Il est toujours possible de le rejoindre : « Cela a démarré le 11 avril, mais si l’on arrive après, il n’y a pas de soucis », explique Daniella Tchana. L’idée est d’enchaîner des cours enregistrés, des problèmes types puis des travaux dirigés en direct. Un programme à 100 € « pour faire face à la pandémie et donner à chacun les mêmes chances ». Car malgré l’étrange fin d’année scolaire 2019-2020, « rien n’est encore joué ». Son équipe de 25 enseignants, « professeurs agrégés et/ou docteurs », venus de partout en France, est toujours mobilisée « pour un accompagnement de qualité sur mesure » afin de préparer aux concours d’entrée dans l’enseignement supérieur. Tout en restant à bonne distance sanitaire.

//Jean-Christophe Fouquet