Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

« Courir, c’est ma vie »

Le champion de France Redouane Hennouni-bouzidi se prépare pour le meeting international d’athlétisme de Paris. Et vise (très) haut pour la suite.

« Courir, c’est ma vie » © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
Avec un entraînement quotidien aux côtés de Christophe Guibon de l’Amiens UC, le champion de France tient le cap.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

11.04.2018

JDA 874

Récent champion de France handisport du 1 500 m en salle, Redouane Hennouni-Bouzidi a toutes les chances de se qualifier le 30 juin au stade Charléty à Paris pour les futures grandes échéances. « Je vise les Championnats d’Europe à Berlin cet été, les Championnats du monde et les jeux Paralympiques de Tokyo en 2020 », ambitionne l’athlète de 29 ans. Avec un entraînement quotidien aux côtés de Christophe Guibon de l’Amiens UC, le champion de France tient le cap. Sa détermination impressionne.

UNE PRÉFÉRENCE POUR LE DEMI-FOND

« Courir, c’est ma vie. Je m’y suis mis à 18 ans avec mon beau-père après onze ans de patinage artistique à haut niveau. Un coup de patin sur la tête m’a gravement blessé. J’ai commencé à courir en compétition chez les valides. Puis, j’ai été reconnu T 38 (athlète hémiplégique concourant debout avec un handicap cérébral, ndlr) », explique le spécialiste du 1 500 m. 3’58’’, c’est son record en plein air. Les 400 et 800 m ne lui font pas peur non plus. « Je préfère le demi-fond au sprint, reconnaît-il du haut de son 1,87 m. J’aime quand il faut tout donner. Parfois, c’est dur mais il suffit de penser à la victoire. » Souhaitons-lui d’en connaître beaucoup.

//Kaltoume Dourouri