Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

L’art au contact des habitants : c’est l’ambition d’Amiens Métropole au travers les espaces culturels de Camon et de Glisy, qui mutualisent leurs moyens et multiplient les découvertes. 

Culture(s) pour tous  © Compagnie P14
À Glisy, la Cie P14 invite les amateurs à monter avec elle ses créations.
© Compagnie P14

17.10.2018

JDA 891

L’espace Saint-Exupéry de Glisy et le centre Nymphéa de Camon. Deux équipements complémentaires qui proposent des ateliers et une riche programmation. « La proximité et le travail en réseau permettent un rayonnement qui rend la culture accessible au plus grand nombre », souligne Nathalie Devèze, vice-présidente d’Amiens Métropole déléguée à la culture. Du côté de Glisy, le centre Saint-Exupéry se spécialise comme lieu de fabrication et de diffusion tant pour des compagnies amateures que professionnelles. À Camon, ce sont même plusieurs sites qui travaillent ensemble : outre le Nymphéa, on y retrouve la bibliothèque Pierre-Garnier, l’église Saint-Vaast (qui accueille surtout des concerts) et la salle Louis-Aragon.

LA PROF EXPOSE

Cette synergie se concrétisera bientôt : professeure au Nymphéa, c’est à la bibliothèque Pierre-Garnier que Céline Roucou va exposer son propre travail. Avec ses Mesdames-XXXS, mêlant dessins et créations textiles, la plasticienne « colle, assemble, coud, démonte, fabrique, gratte, brode » des personnages féminins qui la suivent depuis qu’elle s’est penchée sur les contes traditionnels il y a plusieurs années. Des ouvrages singuliers à l’allure de bijoux, comme une collection d’objets rares et précieux.

DES AMATEURS SUR SCÈNE

Au centre Saint-Exupéry, c’est de nouveau la Compagnie P14 qui fait l’actualité. Ces Amiénois y ont posé leurs valises depuis 2015 pour une résidence qui se poursuivra encore l’année prochaine. « La compagnie y décline un grand nombre de propositions, précise Bruno Caudelle, qui dirige les deux espaces culturels : des créations théâtrales, des lectures, et bien sûr les Bastringues. » Le principe de ces Bastringues ? Monter une pièce en proposant à des amateurs de participer. Pour cela, il suffit d’avoir plus de 18 ans et une petite expérience en théâtre ou musique. Après L’Île des esclaves de Marivaux, en avril dernier, le prochain Bastringue – déjà le huitième – mettra en scène une version de... La Soupe aux choux. Les répétitions hebdomadaires démarrent en novembre (il reste des places !), avant le spectacle du 1er décembre. « La culture est faite pour être partagée », rappellent ensemble Nathalie Devèze et Bruno Caudelle. Ces Bastringues en sont certainement l’une des plus belles illustrations.

//Candice Cazé

 

Les prochains rendez-vous

À Camon

• Salon des artistes, les 3, 14h-18h, et 4 novembre, 10h-17h, salle Louis-Aragon.

No Slide, concert de cuivres 
le 3 novembre, 20h30, église Saint-Vaast.

Mesdames-XXXS, exposition de Céline Roucou, du 6 novembre au 4 décembre, bibliothèque Pierre-Garnier

À Glisy

• Niels et Selma, théâtre de marionnettes (dès 3 ans) par la Cie P14, les 3, 14h30 et 19h, et 4 novembre, 16h Centre culturel Saint-Exupéry.

• Pour participer à Bastringue n° 8 : 03 22 49 30 96 (répétitions les 7, 14, 21, 28 et
 30 novembre, 19h-22h, et le 1er décembre, 10h-18h).

amiens.fr/nymphea

amiens.fr/Vivre-a-Amiens/Culture-Patrimoine/Etablissements-culturels/Espace-Antoine-de-Saint-Exupery

03 22 49 30 96