Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Deux néo-Amiénoises ont mis sur selle Les Recyclettes pour collecter les déchets alimentaires des restaurants et promouvoir le compostage auprès des particuliers.

Cycle organique © Noémie Laval

12.02.2020

JDA 939

Elles font depuis fin janvier la tournée de quelques restaurants et traiteurs amiénois prêts à alléger leurs poubelles. Joséphine Halle et Olivia Beaujot collectent sur leur vélo accouplé à une remorque les bacs contenant les déchets alimentaires de ces adresses gourmandes. Direction les sites de compostage. « Nous disposons d’un composteur au Jardin partagé de Saint-Pierre mais nous devrions aussi en apporter au Jardin du bout d’la rue ainsi qu’à L’Île aux fruits », glisse Joséphine. Écolos convaincues, ces jeunes entrepreneuses originaires de Lille, inspirées par des initiatives similaires dans d’autres villes de France, sont parties d’un constat : « Les déchets organiques remplissent la moitié des poubelles des restaurateurs ». Et d’une envie : reprendre la main sur tout ce que nous jetons. Toutes deux à la recherche d’un emploi, elles se sont associées à l’automne pour monter Les Recyclettes en intégrant le programme Starter de La Machinerie (lire ici). « Cela nous a permis de rencontrer des partenaires, de tisser un réseau et de suivre des formations », décrit Olivia.

Jusqu’en mars, les deux jeunes femmes sont en phase de tests pour adapter la grille tarifaire et la fréquence de collecte au besoin de chaque établissement adhérent. Leur association, destinée à devenir une société coopérative d’intérêt collectif, vise plus largement à promouvoir le compostage à Amiens. « Sur notre site Internet, nous référençons les demandes des particuliers intéressés par la démarche afin d’installer des composteurs collectifs dans différents endroits de la ville. » Les adhérents se verraient remettre des seaux spécifiques pour leur cuisine et pourraient utiliser le compost produit. Joséphine et Olivia devraient d’ici l’été prochain animer une communauté autour du compostage et acquérir une deuxième remorque. En 2024, le tri à la source des biodéchets devra être généralisé. « Beaucoup l’ignorent encore. » Les Recyclettes, elles, sont déjà en piste !

//Coline Bergeon