Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Des peurs enfantines menées à la baguette

Interprétée par l’Orchestre de Picardie, réinterprétée par des auteurs de bande dessinée, la 40e symphonie de Mozart s’écoute en BD et sur DVD. Quatrième et neuvième arts jouent à l’unisson

Des peurs enfantines menées à la baguette © Delphine Cuveele / Dawid / éditions de la Gouttière
À l’unisson, BD muette de Delphine Cuveele et Dawid aux éditions de la Gouttière, prend vie sur la musique de Mozart.
© Delphine Cuveele / Dawid / éditions de la Gouttière

05.05.2021

JDA 980

Une petite fille poursuivie par ses peurs les affronte grâce à une baguette protéiforme, dans un décor bucolique aux couleurs automnales. À l’origine de ces visions qui composent À l’unisson, il y a la 40e Symphonie de Mozart jouée par l’Orchestre de Picardie. Une musique mise dans les oreilles de la scénariste Delphine Cuveele et du dessinateur Dawid, déjà auteurs de trois livres aux éditions de la Gouttière. Leur mission : la retranscrire en BD muette.

 

SUR SCÈNE LE 5 JUIN ?
Pour Delphine Cuveele, ce fut un « défi d’écriture ». De peur de « ne pas trouver de fil conducteur », elle a, paraphrasant Roosevelt, utilisé la peur elle-même. Et a, dans une mise en abyme, eu l’idée de cette baguette salvatrice. « Les symphonies, ce sont des histoires », apprécie Pierre Brouchoud, directeur général de l’Orchestre de Picardie, dans le DVD de l’édition spéciale d’À l’unisson sortie le 23 avril. Initiateur du projet, il avait en tête des représentations publiques. Ces dernières ont été repoussées. Prochain espoir : le 5 juin, à la Maison de la culture, pour le premier jour des 25es Rendez-vous de la bande dessinée.

 

RÉPERTOIRE ACCROCHEUR
En attendant, le spectacle est à vivre en vidéo. Les cases de l’ouvrage (aussi disponible seul) y prennent vie sous les doigts du monteur Léopold Nguyen. Un montage agrémenté de dessins exclusifs de Dawid sur lequel se calera à son tour en live l’Orchestre de Picardie. Soutenue par divers partenaires dont Amiens Métropole, ce projet où musique et BD œuvrent de concert vise à « faire écouter du répertoire aux enfants sans qu’ils décrochent », résume Pierre Brouchoud. Pas si loin du Fantasia de Disney et sa mise en rêveries de musiques populaires.

//Jean-Christophe Fouquet