Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

La Maison Hapi de la ville d’Amiens accompagne les seniors et les aidants dans leurs démarches liées au maintien à domicile. Objectif : anticiper les difficultés.

Des solutions pour bien vieillir chez soi © Sébastien Coquille - Amiens Métropole
Jean-Philippe Arnoux sensibilise les seniors lors d’ateliers dans la Maison Hapi de la route de Rouen.
© Sébastien Coquille - Amiens Métropole

10.07.2019

JDA 919

À 72 ans, Yveline participe à un atelier de la Maison Hapi (Habitat, autonomie, prévention et indépendance) sur la domotique. « Je viens m’informer pour une personne à mobilité réduite à qui je rends visite bénévolement, précise-t-elle. Finalement, cela me concerne aussi. » Jean-Philippe Arnoux, qui anime cet atelier pour Amiens et Saint-Gobain, constate que « c’est difficile de sensibiliser les seniors qui n’ont pas toujours conscience de leur âge ». 85 % d’entre eux souhaitent vieillir chez eux. Il est donc essentiel d’anticiper. Des aménagements s’imposent pour conserver son autonomie et prévenir les chutes, responsables de 12 000 décès chaque année. Il existe des technologies simples comme les veilleuses équipées d’un détecteur de mouvement collé au pied du lit ou le long d’un couloir pour créer un chemin lumineux. « Une chute sur deux a lieu la
nuit », précise Jean-Philippe Arnoux.

 

FACILITER LE QUOTIDIEN
Autres astuces : une lampe posée au-dessus d’une serrure, une télécommande à gros boutons, des volets roulants solaires, des loupes électroniques, des détecteurs de chute en forme de bijou ou installés dans des lunettes de vue reliés à une plateforme de téléassistance. Des objets ergonomiques facilitent aussi le quotidien. Couverts, ouvre-bouteille, pinces de préhension pour ramasser des choses sans se baisser, barres de maintien, cannes pliantes… « Avant de partir de chez une personne âgée, je ne dois pas oublier de desserer le bouchon de sa bouteille d’eau pour qu’elle puisse boire le lendemain matin », témoigne une auxiliaire de vie à domicile. « Avec la polyarthrite, on a du mal à ouvrir les bocaux », confirme une senior. En 2025, 4,5 millions de Français seront âgés de plus de 85 ans.

//Lysiane Voisin

 

Maison Hapi
(2, route de Rouen) : 0 800 60 50 00
Prochains ateliers sur inscription :
• Maintenir et stimuler ses capacités corporelles le 12 juillet (14h-16h)
• Sensibilisation au bilan de santé le 15 juillet (14h-15h)

 

Une maison témoin innovante

Salon, cuisine, toilettes, douche, chambre à coucher sont reconstitués dans la Maison Hapi. En plus d’être adaptés aux personnes à mobilité réduite, ses aménagements prennent en compte le revenu moyen des Amiénois. Trois thématiques sont abordées dans ce lieu unique dans les Hauts-de-France : adapter son logement, bien vieillir à domicile et soutenir les aidants. On y trouve aussi des formations labellisées pour les professionnels du bâtiment et les organismes publics et privés. La Maison Hapi est ouverte aux auxiliaires de vie et aux aidants, aux partenaires institutionnels, aux professionnels de santé et aux associations. Des visites sont possibles sur inscription. La création d’un laboratoire permettant de tester des innovations numériques est en projet.