Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Du résidentiel à Saint-Honoré ?

Le stationnement résidentiel pourrait arriver à Saint-Honoré. La ville a lancé une consultation à la demande des riverains. 

Du résidentiel à Saint-Honoré ?  © Laurent Rousselin / Amiens Métropole

06.11.2019

JDA 927

La partie nord d’Henriville est passée au stationnement résidentiel en janvier, suivie en septembre par le secteur central (lire ici l’article du JDA #919). Un déploiement conforme au résultat de la consultation opérée en amont, qui identifiait trois zones. Avec, pour chacune, une question : le résidentiel, oui ou non ? « Nous faisons pareil à Saint-Honoré », annonce le service stationnement d’Amiens Métropole. Un questionnaire est donc actuellement remis aux riverains d’un secteur là aussi découpé en trois zones. L’ensemble est délimité au nord par les boulevards Carnot et Maignan-Larivière, au sud par ceux de Châteaudun et Dury, à l’ouest par l’avenue Foy et à l’est par la rue Gaulthier-de-Rumilly.

 

JUSQU’AU 13 DECEMBRE

Ces grands axes sont exclus du dispositif. « De même que l’esplanade Branly et le nord de la route de Paris », précise Anny Suin, l’une des trois coprésidentes du comité de quartier. C’est ce dernier qui a sollicité la démarche « suite à des demandes de riverains, notamment boulevard de Guyencourt (photo) ». La consultation doit s’achever le 13 décembre. Le comité se chargera de remonter les résultats à la mairie. Pour rappel, le stationnement résidentiel autorise les habitants à se garer à faible coût (1 € le premier véhicule d’un foyer à l’année, 50 € le deuxième, 100 € le troisième) dans leur secteur, qui devient alors payant pour les non-résidents. Arrivera-t-il à Saint-Honoré ? Aux riverains de trancher.

//Jean-Christophe Fouquet

Télécharger le questionnaire