Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Un chien, un corbeau, une porte qui ouvre de nouveaux mondes… les 27 et 28 février, le Théâtre de Galafronie revisite le Petit Chaperon rouge.

Elle ne se jettera plus dans la gueule du loup © Quentin Devillers

06.02.2019

JDA 903

« Comment peut-on habiller son enfant comme ça pour aller dans la forêt ? » Dans Échapperons-nous ? le Petit Chaperon rouge de la compagnie belge Théâtre de Galafronie, réputée pour ses créations jeune public, laisse sa robe, ses froufrous et ses socquettes au placard. En tenue de ninja, « elle peut être championne de course et se sortir de n’importe quelle situation ».

 

« PRENDRE SON DESTIN EN MAIN »
« Notre Petit Chaperon rouge cherche à s’émanciper, à prendre son destin en main. Elle en a marre de se faire manger par le loup. Il y a différents niveaux de lecture traités avec pudeur et distance pour ne pas tomber dans les clichés », explique Guy Rombaux, qui joue le loup dans la pièce. La compagnie prend donc des libertés avec le célèbre conte de Charles Perrault : de nouveaux personnages apparaissent, comme le corbeau qui voyage entre le monde réel et celui des contes ou le chien, gardien d’une porte mystérieuse. Les deux jouent aussi de l’ukulélé… On en profite : on n’y échappera pas.

//Lysiane Voisin

Échapperons-nous ? les 27 et 28 février, à 10h et 14h30, à la Maison du théâtre
Dès 8 ans – 03 22 71 62 90