Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Le bassin nordique du nouveau centre Aquapôle ouvre dès 7h pour nager en plein air toute l’année. Le JDA a mouillé le maillot.

En brasse à la belle étoile © Laurent Rousselin - Amiens Métropole
L’eau est chauffée à 28 °C. Une gabegie écologique ? Non, la consommation est identique à un bassin intérieur si l’on compte l’énergie servant à chauffer l’air ambiant.

16.10.2019

JDA 926

Dix petits degrés dehors. Il fait noir comme le café qu’on avalera plus tard. 6h45 sur le parking d’Aquapôle, et déjà quatre voitures. Elles sont très vite une quinzaine et une poignée de vélos quand la porte coulissante s’ouvre : 7h pile. Les habitués s’engouffrent sous les lumières du hall qui déchirent la nuit. Quelques étudiants, davantage d’âges mûrs. Des sportifs, des pas trop sportifs. Des hommes, une femme. Tous abonnés au centre aquatique ouvert en juillet au sud d’Amiens. Tous férus de son bassin nordique, cette piscine extérieure de 50 mètres accessible tous les jours de l’année à cette heure où d’autres dorment encore. « Ce sont souvent les mêmes, confirme depuis sa chaise de surveillance Pauline, la maître-nageuse blottie dans sa parka. Elle a rajouté un plaid sur ses genoux. Je suis impressionnée. Même quand les températures ont chuté la semaine dernière ou quand il pleut, ils sont là. »

 

BONNETS DANS LA BRUME
Ce matin, pas de pluie. Mais il fait frisquet quand après le passage en caisse, au vestiaire et au casier, on se retrouve dehors en slip et tout mouillé. Le bassin extérieur apparaît. Calme et fumant. Aquapôle est un peu comme tout le monde à cet instant : embrumé. 7h07. Un bon plouf nous met plus vite dans les 28,5 °C du bassin. Première victoire : la sensation de froid disparaît aussitôt. Bon, à voir Mathieu Neuillet, l’entraîneur d’Amiens Métropole Natation tout emmitouflé sur le bord des couloirs réservés à ses jeunes pousses, on sent bien qu’il ne fait pas chaud.

 

AVANT LE BOULOT
7h30. Les 50 mètres s’enchaînent. Ça brasse, ça crawle dans le silence. On a surtout brassé, nous. Et coulé quand on a voulu copier les champions du couloir d’à côté. Il y a Daniel, encore bronzé de son été : « On a rendez-vous à 8h10, on fait encore un aller-retour », s’adressant à son collègue. Les deux quinquas viennent plusieurs fois par semaine. Céline, niveau expert, coache un ami. 7h38. Le soleil apparaît timidement derrière l’immeuble Monte-Cristo. Et nos derniers 50 mètres qui font 1 300. On n’a pas vu le temps passer. Juste, peut-être, attrapé froid en discutant avec Pauline, hors de l’eau. Retour au vestiaire. Dans le sas chaussures, la bravoure crée des liens. On se dit « bonne journée » entre héros. 7h57. Le jour s’est levé. On boirait bien la tasse… de café.

//Antoine Caux

Aquapôle (50, rue Alexandre-Dumas) : 09 71 00 77 07