Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Cette saison, les appels à comédiens, chanteurs, danseurs amateurs fleurissent. Premier en date : Atlas, le 21 septembre à la Maison de la culture. 

En scène vous aussi ! 1 © Vasco Celio
Atlas, d’Ana Borralho et Joao Galante, réunira 100 volontaires amiénois
© Vasco Celio

04.09.2019

JDA 920

Et si vous tentiez l’expérience de la scène aux côtés d’artistes professionnels ? Effet de mode ou non, les projets artistiques participatifs sont légion dans les programmations. Cette année, la Maison de la culture en recense sept ainsi que deux ateliers parents-enfants. Le premier, Atlas, orchestré par le duo portugais Ana Borralho et Joao Galante, réunira 100 volontaires. « C’est un vrai challenge, commente Patricia Hanote, directrice des relations publiques de la MCA. Il nous faut rassembler un panel de personnes qui soit le plus représentatif de la ville. » Ce spectacle qui tourne à travers le monde depuis 2011 propose à chaque participant de prendre la parole et de jouer son propre rôle en déclinant, étoffant et faisant sienne la comptine lusophone Si un éléphant dérange beaucoup de gens, deux éléphants en dérangent beaucoup plus.

 

S’OUVRIR À D’AUTRES PUBLICS

Que vous soyez enseignant, retraité, cuisinier, écolier, artisan, sans emploi... « aucune expérience de jeu n’est requise », précise Patricia Hanote. Les répétitions ont lieu du 14 au 20 septembre à raison de trois heures par jour environ pour une représentation le 21. L’idée est à la fois de ressentir la force du collectif, d’arpenter la scène et de retourner aux sources du théâtre, où la prise de parole relève d’un acte politique et soulève une révolution pacifique. L’intérêt de ce genre de projet est aussi pour chaque structure de s’ouvrir à d’autres publics, de briser les frontières entre artistes et spectateurs.

 

UN SLOGAN QUI TOMBE À PIC

Ana Borralho et Joao Galante proposeront à une douzaine d’habitants de les rejoindre également pour Romance Familier ou la Réalité augmentée programmé en janvier. Trois chorégraphes – Serge Aimé Coulibaly, Christophe Haleb et Tatiana Julien – recrutent eux des danseurs pour leur création respective. Autant d’invitations qui rendent concret le slogan de la Maison de la culture : “Vous êtes ici chez vous !”.

//Coline Bergeon

Inscriptions : maisondelaculture- amiens.com/participez – 07 72 72 93 17 e.raout@mca-amiens.com

 

Du côté du Safran

La scène conventionnée d’Amiens Nord recherche :

  • une quinzaine de femmes pour Fragments de la chorégraphe Aurore Floreancig présenté 
du 5 au 7 novembre.
  • des jeunes de 14 à 28 ans pour Ferveur, créé à partir de leur parole par Mounya Boudiaf et Olivier Coyette, et joué le 30 avril.
  • Des volontaires pour M.U.R.R., création collective à partir de textes littéraires et poétiques qui s’affichera à l’occasion du festival Safran’Chir en novembre-décembre. Le Safran organisera par ailleurs un stage-audition pour les 18-30 ans en mai 2020 pour la création d’Ahmed Madani, Incandescence(s), qui verra le jour dans un an
 à la Maison de la culture.
 Ce spectacle participatif s’appuiera aussi sur un atelier d’écriture prévu les 14 et 15 mars à la Maison du théâtre.

Renseignements : 03 22 69 66 00 safran@amiens-metropole.com

 

En piste avec Carmen

Le metteur en scène Gilles Cailleau s’attaque au célèbre opéra de Bizet et le transpose sur la piste du Cirque Jules-Verne.
 Cette œuvre singulière en partenariat avec la Maison du théâtre réunira quatre artistes lyriques, six musiciens et un chœur d’une soixantaine d’Amiénois le 8 février. Inutile de savoir chanter, danser ou d’avoir une expérience théâtrale, toutes les bonnes volontés sont bienvenues. Plusieurs rencontres auront lieu dès la fin novembre.

Renseignements : 03 60 01 02 40 – contact@cirquejulesverne.fr ou 03 22 71 62 90 – reservation-maisondutheatre@amiens-metropole.com

En scène vous aussi ! 2 © Gilles Cailleau

       © Gilles Cailleau