Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Expo : leur printemps solidaire  © Louis Teyssedou

09.09.2020

JDA 954

17 mars 2020, cité scolaire. Plus un lycéen sur les pelouses ni dans les couloirs des trois établissements. Dans 
le silence inédit du confinement, une solidarité discrète va fleurir, immortalisée par Louis Teyssedou, professeur de lettres et d’histoire à Édouard-Gand, également photographe. Sa Cité confinée, visible en ce moment à l’artothèque, rend hommage en quinze clichés aux enseignants, agents, personnel de direction... qui ont fabriqué plus de 8 000 articles de protection pour les soignants, dont ceux du CHU d’Amiens. Valves en impression 3D, surblouses et tabliers découpés dans des sacs-poubelles : de précieuses “munitions” confectionnées jusqu’en mai par cette vingtaine de collègues dans les salles du lycée Branly. « On se sentait utile. Ça a créé quelque chose entre nous et généré d’autres élans de solidarité, raconte Louis Teyssedou. La Machinerie nous a donné des bobines de fil pour coudre des visières et thermocollé des blouses en voile d’hivernage. » Des textes accompagnent ces photos :
 « Les miens et ceux de ma compagne, Ambre Picard, médecin généraliste, qui lutte contre
 le Covid-19 ». Un journal de bord touchant,
 à parcourir aussi sur kunstmatrix.com et blogs.mediapart.fr.

//Coline Bergeon

Cité confinée, jusqu’au 30 septembre 
à l’artothèque de la bibliothèque Louis-Aragon