Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Feu vert pour les Deux jours d’Amiens Métropole

La course Ufolep à étapes au départ de Guignemicourt aura bien lieu les 5 et 6 juin. C’est la première épreuve depuis de long mois.

Feu vert pour les Deux jours d’Amiens Métropole © Ufolep

02.06.2021

JDA 982

C’est déjà une victoire pour le CC Salouël. Le club a eu l’accord de la préfecture pour que son épreuve des Deux jours d’Amiens Métropole ait bien lieu comme prévu les 5 et 6 juin. L’attente des coureurs était grande : « On a fait le plein d’inscrits en deux jours, raconte le président Jean-Marc Poret. On a dû refuser du monde et même des Belges ». Les organisateurs ont été contraints de limiter à 50 le nombre de coureurs au départ dans chacune des trois catégories qui s’élanceront en trois pelotons distincts à partir de 9h samedi. Le public est autorisé le long de la route. Mais seulement dix personnes auront le droit d’être au pied du podium. Cette course à étapes se dispute sur une boucle de 8 km entre Guignemicourt, Bovelles et Ferrières (à répéter dix fois le samedi matin, une fois en contre-la-montre le samedi après-midi et dix fois dans le sens inverse le dimanche matin pour la 1re catégorie). Principale difficulté : celui qu’on appelle le “Mur” de Guignemicourt vers Ferrières. Et qui vaut aux Deux jours d’Amiens Métropole d’attribuer en plus du maillot bleu ciel de leader du général celui à pois du meilleur grimpeur !

//Antoine Caux

 

Robert Marchand, fin de cycle

Il s’était fait connaître comme le plus vieux coureur cycliste du monde, à plus de 100 ans, battant des records dans des catégories inventées pour lui. Robert Marchand s’en est allé le 22 mai, à 109 ans, lui qui avait vu le jour à Amiens le 26 novembre 1911. En 2014, il déclarait : « Je vais essayer de vivre encore cinq ans. Il ne faut pas en vouloir de trop dans la vie ».