Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Du 28 au 30 novembre, le Conservatoire fait découvrir l’effervescence de la musique électroacoustique. Concerts, conférences, installation et performance au menu. 

Foisonnante révolu’son  © iStock

20.11.2019

JDA 929

Le son, une matière vivante et inspirante au cœur des Journées internationales de la musique électroacoustique et de la créativité (Jimec), organisées depuis sept ans à Amiens. Au pupitre de ces rencontres ouvertes à tous, André Dion, compositeur et professeur de l’unique classe d’électroacoustique des Hauts-de-France, celle du Conservatoire à rayonnement régional (CRR) d’Amiens Métropole. Les Jimec présentent l’inventivité de ces musiques non exclusivement instrumentales, composées d’éléments enregistrés, modulés, reproduits par ordinateur notamment. « L’idée est de mettre en avant les outils qui permettent de maîtriser le son, détaille André Dion. Mais aussi de montrer la transversalité avec les musiques plus classiques et d’autres arts. »

 

HONNEUR AUX COMPOSITEURS CONTEMPORAINS

Une installation visuelle et sonore « très poétique », Boîte noire et partie fantôme, conçue par Rémy Ternisien, élève en fin de cursus au CRR, sera ainsi présentée au foyer du Conservatoire du 28 au 30 novembre. Tandis que le Feel Data Center de Janick Deneux, performance où la musique est générée par les mouvements d’un danseur, s’invitera au Chaudron le 30. Les 28 et 29, deux soirées de concert avec les professeurs et élèves du CRR feront la part belle aux compositeurs contemporains pour piano – Messiaen, Stockhausen... – et guitare – De Vienne, Giner... – « qui ont puisé dans l’électroacoustique ou emprunté son esthétique ». Le 30, des conférences éclaireront sur cette lutherie informatique, notamment avec la présentation du premier échantillonneur qui « dans les années 80 a ouvert la brèche à des artistes comme Peter Gabriel ». En soirée, l’un des meilleurs compositeurs de musique électroacoustique, Régis Renouard-Larivière, invité d’honneur de cette édition, interprétera l’une de ses pièces, Contrée. Belle bal(l)ade en perspective.

//Coline Bergeon

Jimec 2019, du 28 au 30 novembre, 
au Conservatoire et au Chaudron

Programme sur Facebook.com/moins19db