Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Frelons asiatiques : les nids, c’est non  © Amiens Métropole

24.03.2021

JDA 976

C’est au printemps que le frelon asiatique fonde de nouvelles colonies.
 Cet insecte ravageur, inscrit depuis 2016 sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes par l’Union européenne, s’attaque aux abeilles et perturbe l’équilibre de l’écosystème. Face à l’augmentation des frelons asiatiques dans la région – deux fois plus de nids signalés à la Ville d’Amiens en 2020 par rapport à 2019 –, la mairie accompagne les habitants dans l’identification de l’espèce et la destruction des nids. Il est important de faire un signalement en mairie dès la formation des nids primaires, de la taille d’une orange (photo). Installés dans un cabanon, une véranda, sur un bord
 de toit, dans une haie, ils sont alors plus accessibles et faciles à détruire. 
À ce stade, ils contiennent une trentaine de larves et peu d’insectes.
 Un nid secondaire abritera jusqu’à 3000 frelons. Les allers-retours d’un frelon – pour nourrir les larves – pourront vous indiquer la présence d’un nid.

//Lysiane Voisin

Pour tout signalement : 03 22 97 40 40 ou 03 22 97 41 92