Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Malgré huit défaites en neuf matchs, l’ex-joueur professionnel, comblé par sa reconversion, croit au maintien de Longueau. 

Henri Kahudi, 
bien dans ses baskets  © Laurent Rousselin-Amiens Métropole
Longueau / Loon-Plage le 24 novembre, à 20h
 au Coliseum
.
© Laurent Rousselin-Amiens Métropole

21.11.2018

JDA 894

La Green Team fait grise mine. Une petite victoire en neuf journées : les débuts des hommes en verts de Longueau, promus cette saison en Nationale 2, sont difficiles. « Ça ne faisait pas partie de nos plans », tique Henri Kahudi, grand artisan de la montée l’an passé. Le frère cadet de Charles (98 sélections en bleu) avait surpris en juin 2017 en quittant Nantes et le basket pro pour rejoindre Longueau et entamer une reconversion à 26 ans. Un an après, son équipe, qui marchait sur l’eau, boit la tasse. « Il y a tellement eu de problèmes en pré-saison », dit-il en évoquant le double couac d’un premier choix de coach, Romain Barody, finalement non-diplômé, puis d’un second, Leïla Mahalaine, évincée après quatre défaites.

LE SURSAUT À DOMICILE

« On est capable de se rattraper, croit Henri Kahudi, désormais informaticien à l’Ésiée. Nous n’avons rien à envier aux autres équipes. Nous ne sommes pas loin. » À quatre points de Gennevilliers (97-93, le 6 octobre), à cinq de Gravechon (88-83 après avoir été mené de 24 points à la mi-temps, le 10 novembre). « On doit mieux défendre, on est fait pour ça », juge-t-il. Le sursaut viendra peut-être des matchs à domicile. Deux se profilent. Dont une affiche face à Loon (on prononce Lone), délocalisée au Coliseum. « Ce sont les seuls qui nous ont battus l’an dernier en N3. Je ne l’oublie pas », prévient un Kahudi revanchard. Qui ne regrette pas sa nouvelle vie. Au boulot, beaucoup ignorent son parcours sur les parquets de Pro B. « C’est très bien comme ça, je suis jugé pour le travail que je fournis, pas pour ce que j’ai pu faire avant. »

//Antoine Caux

 

Longueau / Loon-Plage


Le 24 novembre, à 20h


Au Coliseum


 

Longueau / Fougères


Le 1er décembre, à 20h


Au gymnase Georges-Pellerin

 

10e et 11e journées de Nationale 3