Votre navigateur est obsolète!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

Il n’y a pas d’âge pour rêver  © Getty Images

31.03.2021

JDA 977

Arborer un tatouage à 90 ans ? Et pourquoi pas ? La jeune association Cheveux blancs et Rêves dorés veut aider les seniors à concrétiser leur rêve, quel qu’il soit. « Les rêves sont une caractéristique humaine, explique Charlotte Malbaut, neuropsychologue et vice-présidente de l’association. Ils sont grands et magiques pendant l’enfance mais s’étiolent avec le temps. En vieillissant, on perd des capacités, on devient raisonnable. Le désir de réaliser des choses existe pourtant à n’importe quel âge. Concrétiser des projets a des effets bénéfiques sur le cerveau et la douleur : sentiment de satisfaction, estime de soi, sécrétion d’hormones du plaisir. » Pour l’association, dont le bureau est composé de six femmes qui pour la plupart travaillent au contact des personnes âgées, il importe donc de « redonner de la place au rêve ». Elle accompagne pour cela les demandes individuelles des habitants d’Amiens Métropole de 70 ans et plus comme les projets collectifs, par exemple dans des maisons de retraite. Découvrir un sport, aller à l’opéra ou dans un spa, s’inscrire sur un site de rencontres... Dans un Éhpad, créer une bibliothèque ambulante, un espace de détente. Ou même une plage, comme l’association l’a récemment réalisé. Les bénévoles organisent tout. « À cet âge, on ne peut pas les priver de moments dont ils ont intensément besoin, estime Christine Gourmelen, la présidente de l’association. Nous souhaitons que le regard sur le grand âge change. Que l’on arrête de ne voir ces hommes et ces femmes qu’à travers leurs déficiences et qu’on leur laisse la liberté de prendre des risques. À 90 ans, on peut monter sur une moto en passager, retourner à la piscine, se mettre au tango. » Bien sûr, les bénévoles s’adaptent : « Si les personnes ont des difficultés à marcher, on prête un fauteuil roulant. S’ils ont perdu la vue, on leur raconte ». L’association prépare actuellement l’un de ses premiers rendez-vous : un défilé de mode le 17 avril à la maison de retraite La Neuville.

//Lysiane Voisin

cheveuxblancsetrevesdores.assoconnect.com

06 67 19 33 58